Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Contact WSL

Contact OFEV

Durée: 1997 - 2010

Suivi de la protection des marais en Suisse

Hochmoor bei Sörenberg im Herbst (LU)  (© WSL)

Haut-marais de Sörenberg en automne (LU) (© WSL)

 
Blühendes Flachmoor auf der Alp Flix  (GR)
Bas-marais fleuri de l’Alp Flix (GR) (© A. Bedolla)

Depuis l’acceptation par le peuple suisse de l’initiative de Rothenthurm en 1987, les marais d’importance nationale sont protégés par la Constitution et doivent être conservés intacts.

Le programme « Suivi de la protection des marais en Suisse » a été lancé en 1997 et s’est terminé en 2008. Il était mené conjointement par l’OFEV et le WSL et visait à montrer si les hauts-marais, marais de transition et bas-marais évoluaient conformément aux buts de protection, c’est à dire si leur surface et leur qualité se maintenaient.

Contexte et objectifs

Les hauts-marais, marais de transition et bas-marais d’importance nationale figurant dans les inventaires nationaux doivent être conservés dans leur intégralité (Ordonnances fédérales 451.32 et 451.33). Pour évaluer les effets de la protection, il fallait savoir si le périmètre des marais et leur végétation subissaient des changements au cours du temps et dans l’espace.

Une des conditions du projet était que les informations soient représentatives pour la Suisse et ses régions naturelles, pour les étages altitudinaux et aussi bien pour les hauts-marais et marais de transition que pour les bas-marais.

A l’aide de relevés floristiques et de l’interprétation de photos aériennes, les différents types de végétation et leur étendue ont été analysés une première fois en 1997/2001 et une deuxième fois en 2002/2008.

Résultats

Les premiers résultats, valables pour toute la Suisse, ont été publiés en 2007. Ils ont montré que si la surface des biotopes marécageux était restée sensiblement la même, leur qualité s’était péjorée: les marais étaient devenus plus secs, plus riches en substances nutritives et s’étaient embroussaillés.

Les données récoltées dans le cadre du programme «Suivi de la protection des marais en Suisse » sont utilisées pour de nombreux projets (p.ex. pour le Suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse) et sont une base pour la planification de mesures de régénération.

 

Spacer