Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Inventaire des châtaigniers géants du Tessin et de la vallée de la Moesa

Riesenkastanien im Tessin
 
Riesenkastanien im Tessin

Le principal objectif de ce projet été d’établir un inventaire le plus complet possible des châtaigniers remarquables dans le canton du Tessin et la vallée de la Moesa. Pour figurer sur la liste, un arbre doit mesurer au moins 7 mètres de circonférence à hauteur de poitrine. Plus de trois cents exemplaires ont été inventoriés. Les autres objectifs de ce projet incluent une collecte exhaustive de données et de photos afin de décrire en détail chaque individu, une analyse de leur répartition et une étude dendrochronologique afin de déterminer l’âge de ces arbres. Toutes ces données nous aideront à reconstituer l’histoire de la culture du châtaignier et celle de l’établissement des habitants dans les vallées tessinoises. Enfin, nous nous emploierons aussi à sensibiliser le public et les autorités à la valeur et à la beauté de ces arbres hors du commun.

Quel âge ont-ils?

Face à un arbre aussi imposant, une question se pose immédiatement: quel âge peut-il avoir? Une telle estimation nécessite un examen approfondi. Bien souvent la structure de l’arbre est tellement complexe ou dégradée qu’il est presque impossible d’en déduire des renseignements fiables. Dans de tels cas, il est très difficile de déterminer l’âge de l’individu. En général, la circonférence du tronc ne donne qu’une indication très vague. Un châtaignier d’une circonférence de 8 mètres, par exemple, peut avoir entre 300 et 700 ans.

Où se trouvent-ils?

La répartition des châtaigniers d’une circonférence supérieure à 7 mètres n’est nullement fortuite. Les études réalisées au Sud des Alpes montrent que 90 pour cent de ces colosses se trouvent à proximité de bâtiments ruraux, le plus souvent dans des mayens situés entre 700 et 970 mètres d’altitude.

Pourquoi faut-il les valoriser?

La valeur d’un vieux châtaignier peut se rapporter à sa beauté extérieure, mais elle est bien plus souvent fondée sur des caractéristiques indécelables à tout observateur trop pressé. Pour estimer une telle valeur, nous devons d’abord élargir notre esprit, corriger nos attentes et modifier notre jugement envers la prestance de l’arbre. Les châtaigniers les plus vieux sont souvent trapus, malades et chétifs. Leur beauté s’exprime plus par leur largeur que leur hauteur, plus par leurs formes tortueuses que leur première apparence, plus par leur résistance inébranlable que par la preuve de la force immédiate. Pour comprendre ces arbres, nous devons rééduquer notre sens de l’esthétique et nous libérer des préjugés de notre époque qui veut que la beauté soit aux antipodes de la mort, que tout signe d’achèvement soit rebutant et que seule une force imperturbable soit digne d’admiration.

Description des châtaigniers

Une description complète de 102 châtaigniers géants, soit environ un tiers des arbres de l'inventaire, est disponible en allemand et en italien:

Beschreibung von 102 Riesenkastanien

Liens

Remerciements

Le projet a été réalisé grâce au financement de la Divisione della Cultura du canton du Tessin. Le Site du WSL à Bellinzone apporte un deuxième soutien financier, et offre les infrastructures, l’appui logistique, ses conseils et sa collaboration scientifique. Nous remercions les nombreuses personnes qui ont contribué à la réussite de ce travail en nous offrant bénévolement leur soutien et leurs services.

Contact

Mots-clés WSL, Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage, arbres remarquables, arbres souverains, arbres vénérables, vieux arbres, grands arbres, arbres historiques, arbres célèbres, arbres de mémoire, châtaignier, verger de châtaigniers, dendrochronologie, cerne, anneau de croissance, valorisation, habitats montagnards, stations de montagne, établissements de moyenne montagne, vallées du versant méridional des Alpes, anthropomorphisme, rareté, inventaire des arbres, recensement des arbres

 

Spacer