Cameraria ohridella – un nouvel habitant du marronnier

 

La teigne minière du marronnier Cameraria ohridella est un petit papillon de 3 mm de long. Ses chenilles ont été découvertes pour la première fois en Suisse en 1998 sur des feuilles du marronnier (Aesculus hippocastanum). Elles dévorent l’intérieur des feuilles qu’elles évident presque entièrement. Les feuilles fortement minées brunissent et tombent prématurément. Deux ans seulement après l’apparition de cette teigne en Suisse, les premiers marronniers ont subi une attaque massive. Leur houppier ont pris des couleurs automnales en juillet déjà.
Teigne minière agrandie (Entomologie WSL)
Mœurs

Chenille de la teigne minière

Après avoir hiberné dans la litière sous forme de nymphe, les papillons s’envolent au début de mai (1er vol). A l’époque du vol, de nombreux papillons se trouvent aussi sur l’écorce du tronc des marronniers. La teigne pond ses œufs sur la face supérieure des jeunes feuilles de marronniers. Trois semaines plus tard, les chenilles en sortent et pénètrent dans la feuille où elles minent la couche cellulaire, au-dessous de l’épiderme. Après 3 à 5 semaines, elles se métamorphosent dans la feuille. Une nouvelle génération de papillons apparaît alors. Le deuxième vol a lieu en juillet et le troisième en septembre.

Feuille fortement minée

Provenance

On ne sait pas d’où provient cette teigne. Elle fut découverte en 1984 en Macédoine au bord du lac d’Ohrid, (d’où son nom); depuis lors, elle se répand rapidement en Europe centrale.

 

Plantes-hôtes

Sa principale plante-hôte est le marronnier à fleurs blanches. En cas de forte infestation, le marronnier à fleurs rouges et l’érable sycomore sont aussi parfois colonisés dans une moindre mesure.

 

Effets

Les effets d’une forte infestation répétée ne sont pas encore élucidés. A part la chute prématurée des feuilles, aucun dommage important n’a été constaté jusqu’à ce jour.

Mesures

En cas d’infestation, la seule mesure actuellement recommandable consiste à rassembler les feuilles tombées et à les éliminer afin de diminuer le nombre d’insectes qui hiberneront au sol. Au moment de la plantation, on choisira de préférence le marronnier à fleurs rouges car il est moins sensible. Des recherches sont actuellement en cours afin de trouver des ennemis naturels capables de réguler les populations de teignes minières.

 

 

 

Marronniers fortement brunis au milieu de l’été

 

Cette page existe aussi en format pdf. Vous pouvez la télécharger et l’imprimer en passant par Acrobat Reader 4.0*

Cameraria ohridella (466 Kb)

  *Acrobat Reader peut être téléchargé gratuitement à la page suivante: http://www.adobe.com/prodindex/acrobat/readstep.html

 


© 1998-2001 WSL - Roland Engesser - last update: 25.1.2001