Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Pour en savoir plus

Unités de recherche

Unité de recherche Biodiversité et écologie de la conservation (en allemand et anglais)

Unité de recherche Écologie des communautés (en allemand et anglais)

Unité de recherche Dynamique du paysage (en allemand et anglais)

Site de Lausanne

Groupe de recherche Pâturages boisés et zones humides

Recherche de projets

Mots-clés/Texte intégral

Personne

Diversité de la vie

Biodiversität WSL

La biodiversité est définie à trois niveaux: diversité des habitats, des espèces et des gènes. En ratifiant la Convention de Rio sur la biodiversité en 1994, la Suisse s’est engagée à surveiller, à préserver et à promouvoir la diversité des espèces. Pourquoi avoir souscrit à un tel engagement? Une biodiversité riche permet d’assurer des prestations importantes, comme la pollinisation des plantes cultivées ou le maintien de la fertilité et de la stabilité du sol malgré des conditions environnementales en constante évolution. La biodiversité contribue également à la qualité de vie et à la valeur de notre environnement en tant qu’espace de délassement. Cependant, le recul constant de la biodiversité en Suisse exige d’accroître les efforts de protection.

Recherche et protection de la biodiversité

Le suivi et la promotion de la biodiversité en Suisse doivent s’appuyer sur des bases scientifiques. L’élaboration de ces bases est l’une des compétences clés du WSL. D’une part, notre institut met au point des méthodes d’inventaire permettant d’observer des changements. Il s’occupe, entre autres, des centres nationaux d’information sur les champignons et les lichens, documente l’évolution de leurs populations et met à jour la Liste Rouge des espèces menacées pour ces types d’organismes. D’autre part, le WSL mène des projets de recherche visant à comprendre les facteurs qui influencent la biodiversité. La gestion forestière exerce par exemple un impact sur la diversité végétale: plus une forêt est ouverte, plus la strate herbacée est diversifiée. Cela nous permet d’émettre des recommandations pour favoriser la diversité des plantes, des insectes et des autres organismes par la gestion forestière. Grâce à ces bases scientifiques, il est possible d’assurer la détection précoce des dangers et de mettre en place des mesures adéquates de protection et de promotion de la biodiversité. Comme le coût de ces actions est élevé, il est indispensable d’en vérifier le succès. Pour ce faire, le WSL conçoit des méthodes de suivi et d’optimisation de la mise en oeuvre. Au cours de ces dernières années, de nouveaux biotopes ont ainsi été créés dans plusieurs régions de Suisse en faveur de la rainette, une espèce menacée. A l’aide de méthodes génétiques, le WSL a pu prouver que ces mesures étaient couronnées de succès et qu’elles ont favorisé la mise en réseau des populations concernées.

 

Spacer