Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Informations sur le WSL

Si vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas
à nous contacter à l’adresse web@wsl.ch.

Des modifications étendues et des conséquences à long terme

Landschaftsentwicklung WSL

Le paysage est en constante évolution, mais les processus sont lents et affectent de grands espaces. C’est pourquoi il est difficile d’identifier immédiatement ces modifications et leurs effets. A ses débuts, la recherche sur le paysage menée par le WSL s’est penchée sur le recensement et l’évaluation d’écosystèmes menacés. Le résultat a consisté en inventaires d’objets à protéger (tourbières, zones alluviales, prairies sèches), qui ont ensuite été placés sous protection par la Confédération. Ces objets protégés et d’autres éléments importants du paysage sont aujourd’hui suivis par des programmes de monitorage. L’objectif est de connaître leur évolution et de savoir si les mesures de protection sont efficaces.

Valeur écologique du paysage

Outre les biotopes de valeur à sauvegarder, les projets de recherche du WSL s’intéressent également à d’autres valeurs du paysage telles que la biodiversité et les prestations des écosystèmes identifiés dans les paysages quotidiens et sur les surfaces exploitées. Pour comprendre les modifications, les processus écologiques sont analysés et modélisés, ce qui permet d’établir des pronostics. Les changements sont également analysés d’un point de vue historique: à partir des informations sur l’état passé des paysages, les chercheurs sont en mesure de reconstituer les modifications de leur utilisation et d’en identifier les causes. Le WSL livre les bases utiles à la protection de la nature et du paysage, permettant ainsi d’optimiser l’utilisation des fonds et d’instaurer un débat politique fondé.

Aspects non visibles des paysages

Un paysage représente davantage que ce que nos yeux nous permettent de voir. Il revêt une signification culturelle, il permet de s’identifier et de se ressourcer. Les chercheurs du WSL étudient les besoins de la population, leur perception du paysage, leur comportement en termes de loisirs, ainsi que leurs réactions face aux mesures de protection et de pilotage. Le paysage et les ressources naturelles constituent en outre un facteur économique qui influence les conditions de vie. Le WSL étudie la relation entre le paysage et la société, et fournit aux pouvoirs publics des informations fondées pour décider en connaissance de cause. Le WSL élabore des scénarios, développe des stratégies d’adaptation et propose des mesures en vue de protéger la valeur et les ressources des paysages. Outre les données spécifiques à la Suisse, ses réflexions intègrent également des tendances observées au plan international.

Programme de recherche «Energy Change Impact»

Avec la transition énergétique souhaitée au niveau politique, le rôle du paysage en tant que facteur de production énergétique augmente – énergie issue du soleil, du vent, de la biomasse et de l’eau. Ceci n’est pas sans conséquence pour l’être humain et la nature, des conflits pouvant naître avec d’autres prestations paysagères telles que le tourisme ou la biodiversité. Le WSL étudie de ce fait les répercussions de la transition énergétique, notamment sur l’environnement. Ce nouveau domaine de recherche est désigné sous le nom de «Energy Change Impact» ou encore de «recherche en aval sur la transition énergétique».

 
 
 
 
 
 
 

 

Spacer