Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Le livre et le fim

«Hüeterbueb und Heitisträhl». Formes traditionnelles d’utilisation des forêts suisses 1800-2000. Un livre (en allemand) et un film documentaire (V.O. en dialecte alémanique, sous-titrage en allemand et anglais)

Le projet de recherche

Thèmes de recherche au WSL

Contact

Utilisations traditionnelles de la forêt en Suisse

Hüeterbueb und Heitisträhl

L’utilisation de la forêt en Suisse a changé radicalement au cours des 200 dernières années. Autour de 1800, le pâturage en forêt, l’agroforesterie, la collecte de fourrage, de litière ou d’autres produits destinés à l’usage domestique ou artisanal – lessive à la cendre de bois, baies, le tan pour la préparation des cuirs, la sève et les plantes sauvages – étaient dans bien des régions aussi précieux que l’utilisation de la forêt pour son bois.

Dans le courant du XIXème siècle, la production de bois a gagné en importance, pendant que les autres formes traditionnelles d’utilisation déclinaient, voire disparaissaient localement. Au XXème siècle, la société des loisirs a redécouvert la forêt en tant que lieu de détente et d’activités sportives. Dans le même temps, les milieux de la protection de la nature formulaient de plus en plus clairement leur conception de la valeur écologique de la forêt. Les anciennes formes d’utilisation de la forêt tombèrent dans l’oubli malgré leur grand intérêt d’un point de vue historique, culturel et écologique.

La recherche au WSL

L'histoire de ces pratiques fait l'objet de recherches intensives au WSL. Dans le cadre d’un projet de l’Institut fédéral de recherches WSL, financé par la Fondation Bristol, des historiens ont recueilli les témoignages de personnes âgées dans cinq régions (Gstaad-Saanenland, vallée de Viège, Fankhausgraben, vallée de Schächen et Prättigau). Ces interviews filmées ont permis de collecter leur savoir et leurs souvenirs quant aux utilisations traditionnelles de la forêt telles qu’ils les ont vécues. En outre, une vaste étude bibliographique a fait le point des connaissances sur l’évolution de ces formes d’utilisation en Suisse au XIXème et au début du XXème siècle.

Ce projet a été co-dirigé par Matthias Bürgi (WSL) et Martin Stuber (Institut d'histoire de l'Université de Berne).

Teaser Buch und Film
Hüeterbueb und Heitisträhl

Les résultats de cette étude et des extraits des interviews ont été publiés sous forme d'un ouvrage intitulé «Hüeterbueb und Heitisträhl» et d'un film documentaire du même nom.

Verarbeiten von Ästen
Projet de recherche "Utilisations traditionnelles de la forêt"

Ce projet documente et analyse des formes anciennes d'utilisation de la forêt et leur évolution au cours des 200 dernières années.

Les résultats révèlent une grande diversité d’utilisations ainsi que des différences régionales très marquées. Les principales conclusions sont résumées ici et illustrées par des photographies d'époque.

A quoi ressemblait la forêt en Suisse il y a cent ans?
La forêt il y a 100 ans

Penses-tu que la forêt se portait mieux il y a cent ans, parce qu’il n’y avait pas encore de pollution et de changement climatique? Peut-être imagines-tu que c’était un lieu enchanteur et débordant de vie? Ecoutons ce qu’en disent les historiens…

Langues disponibles: Allemand  Français 

Autrefois, les chèvres paissaient souvent en forêt, ce que les forestiers n’appréciaient pas beaucoup. Pourquoi?
Des chèvres en forêt

La chèvre était alors considérée comme «la vache du pauvre», car elle fournissait du lait tout en étant moins chère et en demandant moins de nourriture qu’une vache. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, il était normal que les animaux d’élevage paissent dans la forêt. Mais les chèvres justement lui infligeaient des dommages importants.

Langues disponibles: Allemand  Français 

 

Spacer