Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Combien d'espèces de plantes et d'animaux vivent dans les forêts suisses?

Artenvielfalt Schweiz
Personne ne sait combien il y a d'espèces d'animaux et de plantes en Suisse. On connaît environ 46 000 espèces, et on estime qu'elles pourraient être entre 64 000 et 75 000.
Graphique: WSL
 
Biodiversité en Suisse
Espèces forestières en Suisse. Sur les 32 000 espèces de plantes, de champignons et d'animaux qui vivent en Suisse, seules 6000 espèces forestières sont étudiées, ce qui signifie que les experts les connaissent et savent si elles sont rares ou non. On sait encore peu de chose au sujet de plusieurs milliers d'insectes forestiers. Clique sur le graphique pour l'agrandir.
Graphique: WSL
Flechten
En Suisse, les experts ont identifié 557 espèces de lichens qui poussent sur des arbres ou des arbustes.
Photo: IFN/WSL

Imagine que tes camarades et toi désiriez savoir combien d'espèces d'animaux et de plantes vivent dans le bois voisin: comment vous y prendriez-vous?

Il faut d'abord s’organiser

Vous vous répartiriez surement les tâches: les élèves qui s'intéressent aux insectes pourraient par exemple rechercher et compter ces espèces; ceux qui s'y connaissent en arbres et arbustes seraient chargés uniquement de ces plantes.

Supposons que les "experts" de ta classe connaissent vraiment toutes les espèces dont ils sont responsables, et qu'ils peuvent les nommer. Jusque-là, tout va bien.

C'est dans les détails que le bât blesse

Vraisemblablement, les premières questions vont bientôt surgir, par exemple:

  • Devez-vous rechercher plusieurs fois dans l'année les plantes à fleurs, qui ne fleurissent pas toutes simultanément? Ou bien les oiseaux, qui ne passent pas tous l'hiver en Suisse?
  • Quelle taille doivent avoir les invertébrés ou les algues pour faire partie du décompte? Devez-vous utiliser des jumelles, ou bien même un microscope?
  • Recherchez-vous également les espèces qui vivent dans le sol?
  • Comptez-vous uniquement les espèces qui ne peuvent vivre QUE dans la forêt, ou alors également celles que l’on observe dans la forêt, les champs ou les jardins, par exemple le renard?
  • Comptez-vous uniquement les espèces qui passent toute leur vie dans la forêt, ou bien également celles qui effectuent une partie de leur développement dans d'autres biotopes, par exemple certaines espèces de grenouilles?
  • Est-ce que vous cherchez plusieurs fois et avec une attention particulière certaines espèces dont vous supposez qu'elles devraient vivre dans cette forêt, mais sont certainement assez rares?
  • Que se passe-t-il avec les espèces que personne n'a encore vues, même les "vrais" experts?

Comme tu vois, cela peut devenir très vite compliqué. Ce sont des questions de ce type que se posent les nombreux chercheurs, qui déterminent la biodiversité (= le nombre d'espèces) dans l'ensemble de la Suisse.

Presque la moitié des espèces vivent dans la forêt

Personne ne sait combien il y a d'espèces d'animaux et de plantes en Suisse. On connaît 45 980 espèces, et on estime qu'elles pourraient être entre 64 000 et 75 000. Parmi celles-ci, il y a 32 000 espèces forestières, c'est-à-dire des espèces qui font partie de l'écosystème forestier, ou bien qui en dépendent pour leur nourriture, leur abri ou leur reproduction.

Seules 6000 espèces forestières sont étudiées, ce qui signifie que les experts les connaissent et savent si elles sont rares ou non.

La forêt suisse devient plus naturelle

De plus en plus de forêts de feuillus sur le Plateau, plus de rajeunissement naturel, plus de bois mort et des arbres plus grands: ce ne sont pas seulement les forêts de montagnes, mais aussi les forêts exploitées en plaine qui sont devenues plus naturelles au cours des 10 dernières années. Un tiers des forêts suisses sont proches de l'état naturel voire même quasi-naturelles. C'est pourquoi la biodiversité dans les forêts se porte mieux que dans les milieux ouverts. Pour plusieurs espèces, les forêts et les lisières sont même devenues une sorte de refuge.

Au WSL...

... la biodiversité est l'un des thèmes principaux de recherche. Ici travaillent de nombreux experts qui participent aux inventaires des espèces forestières, listent les résultats dans des banques de données, ou tracent des cartes – notamment pour les chauves-souris, les champignons, les insectes, les mousses ou les lichens. D'autres chercheurs étudient la biodiversité, par exemple dans les anciennes forêts, et travaillent en collaboration avec les gardes forestiers pour protéger cette diversité d'espèces.

Pour en savoir
encore plus

Questions voisines:

 

Spacer