Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

A quoi ressemble la neige vue au microscope?

Schneestern
Chaque flocon de neige est constitué de nombreux cristaux.
 
Schnee unter dem Computertomograph
Les photos en 3D prises avec un scanneur spécial  (tomodensitomètre) montrent que la neige est formée  de grains de glace et d’espaces "vides", remplis d’air.
 
Im Kältelabor des SLF
Pas étonnant que les chercheuses et les chercheurs du SLF doivent s’habiller chaudement pour travailler avec le tomodensitomètre: dans le laboratoire réfrigéré, il fait -25°C!

Les flocons de neige sont composés d’eau et d’air. Ils se transforment en fonction du degré d’humidité et la température de l’air. Chaque flocon a sa propre histoire, et aucun n'est identique à un autre.

Différents types de neige

Tu l'as sûrement déjà remarqué: la neige peut être très différente d'un jour à l'autre. Ces différences sont dues à la température. S'il fait très froid, les flocons seront plutôt petits et parfois aussi mélangés à des cristaux de glace. Cette neige est sèche et donc très difficile à façonner - la bataille de boules de neige, ce sera pour une autre fois!

En revanche, lorsque la température est plus élevée (juste en dessous de 0°C), la neige est idéale pour en faire des boules de neige ou même un énorme bonhomme de neige, parce qu'elle colle parfaitement. Tu reconnaitras généralement cette neige parce qu'elle tombe à gros flocons.

Photographier des cristaux de neige...

... tel était le rêve de Wilson Bentley. Wilson est né aux Etats-Unis en 1865 et a grandi dans la ferme de ses parents. Dès son enfance, les cristaux de neige le fascinaient plus que toute autre chose. Pendant que ses camarades faisaient des parties de boules de neige, il préférait observer les flocons sous un vieux microscope de sa mère afin de les dessiner. Lorsqu’il eut 15 ans, ses parents lui offrirent un appareil photo, cher pour l’époque, et un objectif avec lequel il pouvait prendre des photos au microscope. Après bien des essais, il réussit enfin à photographier son premier flocon à l’âge de 20 ans. Jusqu’à la fin de sa vie, il sortait pendant les tempêtes de neige, sa caméra sur l’épaule. Il a fait plus de 5000 photos de cristaux de neige. Aux Etats-Unis, il était connu sous le nom de "The Snowflake Man", l’homme aux flocons de neige.

Et au WSL...

Deux cents ans après Wilson Bentley, les scientifiques du SLF, l’institut de recherche sur la neige et les avalanches du WSL, photographient également la neige. Ils ne photographient toutefois pas les cristaux, mais la structure de petits blocs de neige qu’ils prélèvent dans le manteau neigeux.

Avec un scanneur spécial (tomodensitomètre), les scientifiques peuvent photographier un échantillon de neige sans l’abîmer. Ils peuvent l’examiner plusieurs fois pour savoir s’il change d’aspect au fil du temps. Ces observations sont faites dans un laboratoire réfrigéré, où la température peut descendre jusqu’à -25°C. C’est beaucoup plus froid que dans un congélateur!

Tu as peut-être déjà entendu parler de tomodensitomètre, qu’on appelle aussi scanneur. Des appareils semblables sont utilisés dans les hôpitaux, par exemple pour photographier une fracture de la jambe compliquée.

Pour en savoir plus

Questions voisines:

 

Spacer