Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Pourquoi les forestiers ne font-ils pas le ménage après avoir coupé des arbres?

Verwitterter Asthaufen
Il y a quelques années, le tas de branches sur cette photo aurait pu faire "désordonné". Aujourd’hui, il est devenu un biotope précieux pour les champignons et les animaux.
 
Cabane en forêt
Les branches non évacuées peuvent s’avérer également très utiles pour construire des cabanes!

Certains promeneurs en forêt pensent que laisser des branches ou des écorces éparpillées sur le sol après l’exécution d’une coupe fait un peu "désordonné". Cependant, il y a une bonne raison à cela. Les rémanents de bois vont profiter à la forêt! 

Le forestier nettoie le parterre de coupe seulement en cas de nécessité.

Financièrement parlant, le tronc est la partie de l’arbre qui a le plus de valeur. Ensuite viennent les parties de la cime qui peuvent servir de bois de chauffage. Plus les parties de l’arbre sont fines, plus le nettoyage est un travail de longue haleine. Et qui dit dépense d’énergie, dit dépense de temps et donc d’argent ! Ainsi, pour des raisons de coûts, il n’est pas avantageux, dans chaque lieu de coupe, de ramasser la totalité des rémanents de l’arbre, y compris les extrémités des branches.

De nombreux êtres vivants logés et nourris grâce aux rémanents de bois…

Les champignons, les petits animaux et les bactéries qui décomposent le bois transforment les parties fines de l’arbre laissées au sol en bois mort puis en humus. Cet humus se compose surtout d’éléments nutritifs nécessaires à l’arbre pour sa croissance. Au cours de la décomposition des branches, des restes de bois, des feuilles et aiguilles, la forêt bénéficie de ces éléments nutritifs. Le cycle des éléments nutritifs est ainsi bouclé.

... qui sont également très précieux pour les arbres

Le forestier emporte principalement les troncs et les plus grosses branches, une relative aubaine pour la forêt. En effet, il laisse dans la forêt les branches fines, les aiguilles et les feuilles, qui contiennent beaucoup de précieux éléments nutritifs essentiels pour les jeunes arbres et pour les autres plantes. En outre, dans un arbre, la majeure partie des éléments nutritifs se trouvent dans les feuilles et les aiguilles ainsi que dans l’écorce. Le bois, en soi, en contient beaucoup moins, mais en revanche, il comporte des cavités et de l’eau. Etant donné que la part d’écorce dans les branches est très importante, celles-ci renferment un plus grand nombre d’éléments nutritifs que le tronc.

Un sage compromis est nécessaire

Des branches qui restent jonchées sur le sol de la forêt après une coupe ont peut-être un côté inesthétique. Pourtant, ce geste est important pour la forêt. Cela étant, depuis quelques années, les gens se chauffent de plus en plus au bois qu’au fioul et viennent donc chercher de plus en plus de restes de bois dans la forêt. Cette démarche favorise la lutte contre le réchauffement climatique car elle permet de faire des économies de pétrole. Ce ramassage est particulièrement bénéfique aux espèces animales et végétales qui ont besoin de lumière et de chaleur car le sol reçoit plus d’air et de lumière.  

Tant l’utilisation du bois pour la production d’énergie dans les poêles et les systèmes de chauffage que la présence de bois mort en forêt sont utiles à la nature. Dans la forêt, il est donc nécessaire de laisser une quantité adéquate de bois dans un lieu approprié. 

Au WSL…

... les chercheurs s’intéressent précisément à ces questions afin que nous puissions exploiter la forêt de manière efficace et écologique.

Pour en savoir plus:

Questions voisines:

 

Spacer