Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

05.04.2016

Forêts jardinées: un chercheur du WSL à l’honneur

2_Projer_IMG_5624_kl.jpg

Andreas Zingg, visiblement ému lors de la remise de la Médaille Kasthofer.

 
1_Projer_IMG_5611_kl.jpg
Arthur Sandri, Président de la Fondation Pro Silva Helvetica et responsable de la Section Glissements de terrain, avalanches et forêts protectrices à l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) remet la Médaille Kasthofer à Andreas Zingg.
 
3_Projer_IMG_5585_kl.jpg
Pendant trente ans, Andreas Zingg s’est engagé au service de la stratégie sylvicole particulière du jardinage. Ses nombreuses conférences publiques et présentations à ce sujet se sont toujours appuyées sur les analyses des données les plus récentes et les connaissances sur la croissance forestière et la sylviculture.

Photos: Gilbert Projer (WSL)

 
Remarque sur les droits d’auteur: L’Institut fédéral de recherches WSL met gratuitement à disposition le matériel iconographique pour l’illustration d’articles de presse liés à ce communiqué. L’importation de ces illustrations dans des bases de données photographiques et la vente à des tiers sont strictement interdites.

Andreas Zingg, chercheur au WSL, a été récompensé fin mars par la Médaille Kasthofer pour son engagement infatigable au service de la recherche sur les forêts jardinées. La Fondation Pro Silva Helvetica a particulièrement honoré ses innombrables publications destinées aux forestiers, ainsi que la passion avec laquelle il parle de ces forêts lors des visites qu’il y a organisées pour toutes sortes de publics.

Dans une forêt jardinée, le forestier renonce à long terme aux coupes rases. Les arbres d’âges différents s’y côtoient étroitement. Les plus vieux arbres sont récoltés à intervalles réguliers, un par un, pour laisser de la place et de la lumière aux plus jeunes – et fournir un revenu au propriétaire. Depuis plus de cent ans, le WSL suit le développement de forêts jardinées expérimentales, par exemple à Buttes (NE) ou dans la forêt de la Rolat (commune du Chenit, VD), ainsi que dans l’Emmental et d’autres régions de Suisse. Andreas Zingg a consacré trente ans à ajouter de nouvelles observations sur ces forêts, à les analyser, et à publier ses résultats dans des revues scientifiques et techniques.

Des résultats scientifiques au service de la pratique

Andreas Zingg a entretenu pendant sa carrière des relations étroites avec les forestiers des deux côtés de la Sarine. Il les a convaincus « qu’une application cohérente du principe du jardinage dans la gestion forestière produit des forêts jardinées », comme l’a relevé Arthur Sandri, de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Président de la Fondation Pro Silva Helvetica, c’est lui qui a remis à Andreas Zingg la Médaille Kasthofer sur le site forestier expérimental de Basadingen (TG). Il a souligné que le chercheur du WSL a toujours été soucieux de transmettre les résultats de la recherche aux forestiers de terrain, ce qui a permis d’améliorer la gestion des forêts jardinées. Lors de la cérémonie, Walter Ackermann, le forestier de triage local, a déclaré qu’il utilisait fréquemment les données collectées par l’équipe d’Andreas Zingg sur la structure et le développement de sa forêt. Ces données lui permettent de décider au mieux comment la gérer pour que sa composition en âges et en espèces soit plus variée et en quelque sorte plus proche de l’esprit de la forêt jardinée.

Seulement trois chercheurs récompensés par la Médaille Kasthofer

A ce jour, seuls trois chercheurs figurent parmi les 29 récipiendaires de la Médaille Kasthofer, tous récompensés pour leur engagement particulièrement exemplaire au service de l’économie forestière suisse. Andreas Zingg a certes été récompensé en particuliers pour ses travaux sur la forêt jardinée, mais ses activités scientifiques vont bien au-delà. En effet, depuis plus de trente ans, il étudie la croissance de presque tous les types de forêts en Suisse, que ce soit les forêts feuillues mixtes du Plateau, les forêts d’épicéas, de mélèzes et d’aroles dans les Alpes, ou les selves au Sud des Alpes.

PRO SILVA HELVETICA est une fondation suisse constituée le 22 juin 1945 qui poursuit le but de promouvoir la forêt jardinée et plus généralement la sylviculture multifonctionnelle et respectueuse des rythmes et des lois de la nature. Il s'agit d'une sylviculture qui considère individuellement chaque arbre ou groupe d'arbres et qui travaille en harmonie avec les conditions naturelles de chaque milieu.

Grâce notamment aux activités de la fondation, les principes du jardinage sont aujourd'hui mis en pratique, depuis les régions les plus basses du Plateau jusqu'à la limite supérieure de la forêt dans les Alpes. L'application des principes du jardinage en forêt feuillue converge de nos jours vers la notion de "forêt pérenne". Ainsi, en 2005, les statuts de la fondation ont été adaptés pour mieux positionner la forêt irrégulière dans le contexte et la terminologie d'aujourd'hui. Les définitions de naturnaher Waldbau, Dauerwald et Plenterung font dorénavant l'objet d'une annexe aux statuts.

Lorsqu’une forêt est gérée selon ces principes et de manière à ce qu’elle puisse assurer à long terme toutes ses fonctions (protection contre les dangers naturels, production de bois, biodiversité et détente), elle est considérée comme une forêt dite jardinée ou permanente (Rittershofer 1994). La Fondation Pro Silva Helvetica apporte son soutien à toutes les initiatives ayant la forêt jardinée pour objectif ; les forêts effectivement gérées selon le principe de la forêt jardinée bénéficient d’un soutien particulier.

Liens

Contact

 

Spacer