Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Birmensdorf, 10.03.2015

Des dommages matériels modérés, mais six victimes lors des intempéries de 2014

SZA_3400_web.jpg

Le lac Majeur a débordé à la mi-novembre à Locarno TI (Cliquer pour agrandir).
Photo: Stefano Zanini, MétéoSuisse

 
2014_fr_kl.jpg

Lieu et ampleur des dommages provoqués par les intempéries en 2014. Les symboles permettent d’identifier le type de processus. Fond de carte : BFS GEOSTAT/Office fédéral de topographie; cliquer pour agrandir).
Graphique WSL

 
IMG_3133_web.jpg

Le 24 juillet, des ponts ont été endommagés par l’Emme dans la commune de Schangnau BE.
Photo: Christian Rickli, WSL

 
72-14_fr_kl.jpg

Évolution du montant annuel des dommages dus aux intempéries entre 1972 et 2014. Axe de gauche et barres : montant annuel des dommages, axe de droite et courbe : montant cumulé des dommages (en francs corrigés de l’inflation, base 2014). (Cliquer pour agrandir).
Graphique WSL

 
IMG_3197_web.jpg

Des torrents ont débordé de leur lit dans la commune de Schangnau BE le 24 juillet, et y ont déposé de grandes quantités d’éboulis.
Photo : Christian Rickli, WSL

 
Prozesse_fr_kl.jpg
Parts des différentes causes de dommages dans le montant total pour la période 1972-2013 et pour 2014. (Cliquer pour agrandir).
Graphique WSL

 
Ursache_fr_kl.jpg

Parts des différents processus de dommages dans le montant total pour la période 1972-2013 et pour 2014. (Cliquer pour agrandir).
Graphique WSL

 
Remarque sur les droits d’auteur: L’Institut fédéral de recherches WSL met gratuitement à disposition le matériel iconographique pour l’illustration d’articles de presse liés à ce communiqué. L’importation de ces illustrations dans des bases de données photographiques et la vente à des tiers sont strictement interdites.

Les crues, laves torrentielles, glissements de terrain ainsi que les chutes de pierres et éboulements ont provoqué en 2014 en Suisse des dommages à hauteur de 100 millions de francs. Six victimes sont malheureusement à déplorer, dont cinq à la suite de glissements de terrain. Les dégâts matériels sont un peu moins élevés que l’année précédente (125 millions de francs) et beaucoup moins que la moyenne corrigée de l’inflation des années 1972 à 2013. La plus grande partie des dommages (90 millions de francs) provient des crues, provoquées généralement par des précipitations orageuses locales. Au total, ce sont. C’est ce que révèle l’analyse actuelle de la banque de données nationale des dommages dus aux intempéries de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL.

Même si les crues et glissements de terrain ont pu être terribles pour les régions, villes ou familles concernées, d’un point de vue national les intempéries en 2014 ont provoqué pour la septième fois consécutive beaucoup moins de dommages que la moyenne corrigée de l’inflation des années 1972 à 2013, soit 324 millions de francs. Plus de 80 % des dommages, surtout dans l’Emmental et dans la vallée du Rhin, sont survenus pendant le mois de juillet pluvieux. Schangnau BE a été très touché par les précipitations orageuses qui ont fait déborder le 24 juillet l’Emme et ses affluents. Les dommages se sont élevés à environ 16 millions de francs. La crue de l’Emme a envahi toute la localité de Bumbach, inondé le gymnase ainsi que des habitations, endommagé des machines et des véhicules et détruit des conduites d’eau. En outre, des étables, des fermes et des terres agricoles ont été atteintes, et des glissements de terrain se sont déclenchés.

Les précipitations orageuses du 28 juillet à Altstätten SG ont causé des dommages s’élevant localement à 10 à 15 millions de francs. En raison de l’accumulation de bois et de sédiments dans son lit, le torrent qui traverse la ville a débordé et inondé des maisons et des rues. Les pompiers ont pompé l’eau des caves et évacué les graviers et la boue des rues et des places. Les dommages ont également été très importants à Berneck SG. Le Littenbach a transporté de grandes quantités de graviers et de troncs d’arbres, inondé les rues et envahi des maisons et locaux commerciaux. Le 28 juillet également, le Hornbach a débordé à Wasen dans la commune de Sumiswald BE. Les masses d’eau et les arbres entraînés ont détruit des ponts et une scierie, emporté des voitures, endommagé rues et ouvrages de protection et inondé des caves.

Des pluies persistantes ont provoqué également des inondations et glissements de terrain entre le 11 et le 13 juillet en plusieurs lieux. Dans le canton de Berne, c’est la commune de Köniz qui a été la plus touchée. À Thörishaus, une habitante de 82 ans s’est noyée dans un ruisseau en crue. Le long du Scherligraben, une route a été creusée sur de larges sections, et à Mittelhäusern la voie de chemin de fer a été emportée sur 50 m.

Crues dans le Tessin

En raison des précipitations persistantes, le lac Majeur et le lac de Lugano ont débordé à la mi-novembre. Les niveaux sont restés au-dessus de la limite d’alerte pendant une dizaine de jours. Plusieurs communes du canton du Tessin ont signalé des dommages survenus entre le 10 et le 16 novembre. Les rives et voies de communication proches des lacs se sont retrouvées sous l’eau, par exemple à Locarno.

Cinq victimes de glissements de terrain

Le montant des dommages causés par les crues en 2014 s’est élevé à quelque 90 millions de francs. Environ 8 % des dommages totaux ont été provoqués par des glissements de terrain, ce qui correspond à la moyenne des douze dernières années. Par contre, le nombre de personnes décédées en raison des glissements de terrain est supérieur à la moyenne. C’est ainsi qu’une personne a perdu la vie à la suite d’une coulée de boue qui a fait dérailler un train des Chemins de fer rhétiques le 13 août à Tiefencastel GR. Par ailleurs, le 5 novembre, dans la commune de Curio TI, un rustico situé à environ 150 m de la limite de la forêt entre Nerocco et Bombinasco a été enseveli par une coulée de boue après des précipitations très importantes. Une femme et sa fille y ont perdu la vie. À Davesco, un glissement de terrain a enseveli le 16 novembre un bâtiment de 3 étages. Quatre personnes ont été blessées, et deux sont décédées.

Article original

Andres, N., Badoux, A., Hegg, C. (2014): Unwetterschäden in der Schweiz Im Jahre 2014 – Rutschungen, Murgänge, Hochwasser und Sturzereignisse. Wasser Energie Luft, 107. Jg., Heft 1. (PDF, 0.5 MB) (en allemand)

L’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL collecte systématiquement depuis 1972 les informations sur les dommages liés aux intempéries. La banque de données créée avec l’assistance de l’Office fédéral de l’environnement OFEV contient des informations sur les dommages provoqués par les crues, les coulées de boue, les glissements de terrain ainsi que, depuis 2002, les éboulements et chutes de pierres. Les dommages provoqués par les avalanches, la pression de la neige, les séismes, la foudre, la grêle et les tempêtes ne sont pas pris en compte dans les évaluations. L’évaluation des dommages aux biens, aux infrastructures, aux forêts et à l’agriculture se base principalement sur ce que rapportent les médias. Les données sont à disposition des spécialistes, sur demande, et constituent une base essentielle pour l’évaluation des dangers.

Pour en savoir plus

Contacts

 

Spacer