Navigation mit Access Keys

WSL StartseiteNaturgefahrenHochwasser und Überschwemmung

Hochwasser verstehen und vorhersagen

Hauptinhalt

 

Hochwasser richten in der Schweiz jedes Jahr im Durchschnitt Schäden von über dreihundert Millionen Franken an. Damit die Schäden nicht grösser werden, braucht es Gefahrenkarten, Prognosen, Schutzbauten und optimal koordinierte Notfalleinsätze. Wir erarbeiten wissenschaftliche Grundlagen hierfür.

 

Un nombre exceptionnellement élevé d'orages se sont rapidement succédé en juin et juillet 2021. Les inondations qui s’en sont suivies ont entraîné des dommages chiffrés à plus de 435 millions de francs, un montant qui n'avait plus été atteint depuis 2007. À l'époque, les dégâts matériels s'étaient même élevés à environ 700 millions de francs. Le plus gros montant de dommages enregistré dans notre base de données sur les dommages dus aux intempéries – environ trois milliards de francs – est également dû à une crue (en août 2005). En Suisse, les crues sont le danger naturel qui provoque les montants de dommages les plus élevés.

Afin de limiter ces dommages, les zones menacées ne sont pas construites et les cours d'eau retrouvent plus d'espace. Si ces mesures ne suffisent pas, de nouveaux ouvrages de protection sont créés. Pour cela, des cartes de dangers sont nécessaires, et de nos recherches découlent les données et les méthodes nécessaires à leur élaboration.

Par exemple, nous analysons depuis plus de cinquante ans des torrents de montagne abrupts. Grâce à des systèmes de mesures spécialement développés, nous explorons le débit, les matériaux charriés et le manteau neigeux dans l’Alptal (SZ). Aucun autre torrent ne fait l’objet d’études aussi poussées dans le monde entier.

Crues extrêmes, aujourd’hui et demain

Nous développons en outre des modèles informatiques et des systèmes d'alarme opérationnels pour l'alerte aux crues. Pour ce faire, nous analysons les événements actuels et utilisons nos longues séries de mesures. Depuis septembre 2008, nous exploitons un système d'alerte précoce aux crues pour la ville de Zurich et la vallée de la Sihl. Il permet d'améliorer la sécurité de la ville et de la gare centrale de Zurich.

La fonte des neiges peut jouer un rôle important dans la formation d’une crue. Au SLF, nous exploitons un service hydronivologique opérationnel (OSHD), qui analyse la répartition spatiale et quantitative de la neige en Suisse et la quantité qui fondra. Les responsables peuvent ainsi notamment baisser le niveau des barrages en temps opportun afin d’éviter des crues.

Comment les crues extrêmes évolueront-elles avec le changement climatique? Cette question est explorée par une nouvelle chaire commune du WSL et de l'ETH Zurich à Davos.

 
 
 
 

Themen

Unwetterschadens-Datensbank

Wir erfassen seit 1972 die Unwetterschäden in der Schweiz in einer Datenbank. Sie wird vom BAFU finanziert und hilft bei der Gefahrenbeurteilung.

WSL-Datenbank Todesfälle durch Naturgefahrenprozesse

Die WSL-Datenbank erfasst Todesfälle durch natürlich ausgelöste Naturgefahrenprozesse seit 1946.

Wildbachforschung im Alptal

Im voralpinen Alptal (Kanton Schwyz) untersuchen wir seit über fünfzig Jahren kleine Wildbach-Einzugsgebiete.

 

Weiterführende Informationen