Navigation mit Access Keys

Der Waldboden lebt – Vielfalt und Funktion der Bodenlebewesen

Main menu

 

Le sol est la couche supérieure vivante de la croûte terrestre; son épaisseur est comprise entre la surface du sol et la rochemère. Les sols forestiers naissent de l’altération chimique et physique de la roche-mère et de la transformation des composés organiques par les organismes vivants du sol (fig. 1). Des sols sains sont une condition essentielle de la durabilité en forêt. L’humus désigne l’ensemble de la matière organique morte du sol. À sa base se trouve la matière organique morte des plantes (litière), mais aussi des animaux, des champignons et des bactéries. La matière argilo-humique (mélange d’argile et d’humus) est la partie du sol la plus active biologiquement et la plus riche en éléments nutritifs.

Étant donné que pour l’être humain, la forêt et le sol forestier en particulier remplissent de multiples fonctions, il importe de protéger celui-ci à l’aide de mesures spécifiques, et de prendre soin de lui. La protection des sols nous concerne tous. Cette Notice vise à faciliter la compréhension du sol forestier et de ses organismes vivants notamment. Elle peut être utilisée dans les écoles et les formations, son but étant de sensibiliser les lecteurs à cet écosystème fragile qu’est le sol forestier.

 

 

Contenu

Introduction

Le sol héberge d'innombrables organismes vivants essentiels pour décomposer la substance organique.

Le sol forestier, c'est quoi?

24 heures sur 24, la matière se crée et se décompose dans le sol forestier.

Les organismes du sol

Le sol forestier est l’habitat d’une multitude d’organismes.

L’humus

Dans le sol, l'humus est la partie la plus active et la plus riche en nutriments.

Protection des sols en forêt

Parce que le sol assure de nombreuses fonctions, il doit faire l'objet de soins attentifs.

Informations supplémentaires

Ecouter les sons du sol, découvrir sous la loupe ses habitants, et télécharger divers documents.

 

POUR EN SAVOIR PLUS