Maladie de l'encre du châtaignier

Phytophthora cambivora et P. cinnamomi

Espèces ligneuses

Châtaignier

Espèces ligneuses (en latin)

Castanea sativa

Élements de diagnostic

L'arbre est dégarni, ses feuilles sont petites et souvent jaunies; la maladie touche généralement le houppier entier (fig. 1). A la base du tronc, le bois sous l'écorce présente une couleur noire qui s'élance, telle une flamme, à partir des racines (fig. 2).
Les châtaigniers infectés meurent en l'espace de 2 à 3 périodes de végétation. Sur les souches, toutes les pousses sont atteintes.

Causes et conséquences

Phytophthora cambivora et P. cinnamomi sont des champignons inférieurs (oomycètes), vivant au sol, qui se propagent par des zoospores disséminées par les eaux du sol, des rigoles et des ruisseaux. Grâce à leurs spores durables (chlamydospores), ces champignons sont capables de résister même aux périodes de sécheresse. Il existe un danger de transmission s'ils sont mêlés à de la terre qui adhère aux chaussures, aux outils ou aux véhicules. Dans les pépinières, de jeunes plantes apparemment saines peuvent être infectées de manière latente et contribuer à transmettre la maladie.
Cette infection met en danger les arbres dont le système racinaire est affaibli par la présence d'eaux stagnantes mais aussi ceux qui ont perdu de nombreuses racines fines sous l'effet de la sécheresse.

Risques de confusion

Chancre de l'écorce du châtaignier: Dans ce cas, seules certaines branches meurent en l'espace d'une période de végétation et les feuilles ont une grandeur normale en général. Les feuilles desséchées restent encore longtemps suspendues à la branche. Sur les souches, les pousses ne sont pas toutes atteintes.
Anthracnose du châtaignier: Seules les feuilles sont touchées. Elles se recouvrent de nombreux petits points clairs. Les arbres jaunissent et les feuilles tombent prématurément.

Lutte

Prévention: Eviter à tout prix d'introduire dans un peuplement sain de la terre provenant d'un milieu infecté par la maladie. Utiliser uniquement des plantes saines lors de la plantation. Renoncer à planter des châtaigniers dans un sol contaminé.
Drainer les eaux stagnantes et canaliser les nappes d'eau courante. Eviter de travailler le sol en profondeur car cela risque de blesser les racines.
Creuser un fossé entre les arbres infectés et les arbres sains afin d'empêcher la maladie de se propager (en veillant à ne pas endommager les racines!).
Mesures curatives: Abattre les arbres infectés et ceux du voisinage, évacuer les souches et le système racinaire en veillant à ne pas disséminer de la terre lors de cette opération. Brûler les racines et le bois contaminé. Hors de la forêt, on peut désinfecter le sol à l'aide d'un fongicide (p. ex. Ridomil) contre les champignons inférieurs, comme le mildiou (observer les prescriptions d'utilisation, voir liste des produits phytosanitair


Ursula Heiniger, dernier changement 05-OCT-12
Traduit par: Monique Dousse
© 2003-2008 WSL - Waldschutz
email Waldschutz

fc873879053801d719cd086fbb091589

Fig. 1. Arbres dégarnis, feuilles atrophiées et jaunissements, tels sont les signes extérieurs de la maladie de l'encre.

b33c2d25f92853eb9cbe675b0368d3ad

Fig. 2. Sous l'écorce, le cambium est noirci à partir des racines.