Navigation mit Access Keys

Une vie dédiée à l’étude des cernes des arbres

Menu principal

 

14.1.2020  | Reinhard Lässig et Ulf Büntgen | News WSL

 

Le Prof. Dr Fritz Hans Schweingruber est décédé le 7 janvier 2020 des suites d'une longue maladie, peu avant son 84e anniversaire. Depuis les années 1970, ses innombrables projets lui avaient valu une réputation inégalée à travers le monde dans son domaine et ont largement contribué en Suisse et à l’étranger à la renommée de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL à Birmensdorf.

 

En collaboration avec des scientifiques de nombreux pays, Fritz Schweingruber a établi la dendrochronologie – l'étude des cernes des arbres – en tant que domaine de recherche reconnu au niveau international. Au WSL, il a construit un réseau qui contribue depuis plusieurs décennies de manière décisive à la recherche climatique à long terme et à la compréhension du climat global. Ce réseau s'appuie sur des échantillons que le chercheur a pour la plupart collectés lui-même lors d'innombrables expéditions sur tous les continents. Il a particulièrement contribué au développement scientifique de la Russie post-soviétique. Ses manuels sur la dendrochronologie et l'anatomie du bois figurent dans les bibliothèques du monde entier.

Les cernes pour la recherche climatique mondiale

Schweingruber a joué un rôle clé dans la formation de plusieurs générations de chercheurs. Son groupe de recherche dynamique a produit des scientifiques qui dirigent actuellement d'importants instituts de recherche aux États-Unis, en Angleterre, en Allemagne, en Russie et en Suisse et qui, comme lui, enseignent dans de nombreuses universités. Grâce à lui, la recherche sur les cernes des arbres est aujourd'hui profondément enracinée non seulement dans de nombreuses sciences environnementales, mais aussi dans l'archéologie. Fritz Schweingruber a constamment dépassé les frontières des disciplines scientifiques et a ainsi créé de nouveaux domaines d'étude.

Instituteur de formation, il a étudié la botanique, la zoologie, la géologie, la préhistoire, l'histoire ancienne et la biologie du bois avant de créer au WSL le plus grand laboratoire de dendrochronologie d'Europe. Depuis les années 1970, il a formé d'innombrables scientifiques au WSL. Ses compétences en matière de recherche sur les cernes et l'anatomie du bois se reflètent dans plus de 160 articles scientifiques, 35 ouvrages, de nombreuses thèses de doctorat sous sa direction ainsi que d'innombrables projets, expéditions, conférences et séminaires. Une de ses réalisations remarquables est la collection unique au monde de coupes microscopiques qu'il a rassemblée pour 5000 espèces d'arbres, d'arbustes, de plantes herbacées et de graminées. Cette collection, qui permet d'identifier clairement les espèces végétales, est également utilisé à des fins de formation. L'impressionnante réputation internationale de Fritz Schweingruber a également ouvert des portes à de nombreux jeunes scientifiques de Suisse. Ce n'est certainement pas une exagération d'affirmer que ses travaux scientifiques ont été exceptionnels et stimulantes pour de nombreux collègues jusqu'au dernier jour de sa vie.

 
Photo 1 de 5
Fritz Schweingruber, dans l'est du Groenland, où il a recueilli de nombreux échantillons d'arbustes et de plantes herbacées – ici un bouleau arctique (Salix arctica). (Photo : W. Tegel).
Photo 2 de 5
Fritz Schweingruber dirigeant une excursion pendant la Semaine européenne de terrain dendroécologique en 2011 à Engelberg. Il a fondé ce cours international pour les dendrochronologues dans les années 1980. (Photo : Kerstin Treydte)
Photo 3 de 5
Fritz Schweingruber dirigeant une excursion pendant la Semaine européenne de terrain dendroécologique en 2011 à Engelberg. Il a fondé ce cours international pour les dendrochronologues dans les années 1980. (Photo : Kerstin Treydte)
Photo 4 de 5
Fritz Schweingruber et Daniel Nievergelt (WSL) examinent les souches d'arbres de la fin de la période glaciaire (14000-12000 avant aujourd'hui) découvertes en 2013 à Zurich. (Photo : Gottardo Pestalozzi)
Photo 5 de 5
À l'occasion de la Journée « Futurs en tous genres » au WSL, Fritz Schweingruber explique aux jeunes visiteuses et visiteurs comment prélever des échantillons de bois. (Photo : Michèle Kaennel Dobbertin)
 

Avec compétence et persévérance sur la voie du succès

Fritz Schweingruber était doté non seulement d'une remarquable intelligence, mais aussi d'un grand charisme. Sa mémoire presque infaillible et des qualités telles que la détermination, la créativité et le sens de l'innovation impressionnaient de nombreux collègues et amis. Il a toujours fait preuve de compétence, d'engagement personnel, mais aussi de persévérance et d'endurance.

Après sa retraite en 2001, Fritz Schweingruber a poursuivi ses recherches au WSL et s'est consacré à l'analyse taxonomique, anatomique et dendrochronologique des herbes et des arbustes nains du monde entier. L'une de ses priorités a été de comparer les caractéristiques anatomiques des plantes de haute montagne des Alpes et de l'Himalaya. Pendant les dernières années de sa vie, il a décrit avec beaucoup de créativité et de curiosité les fonctions et l'esthétique du bois. La préparation des échantillons et la microscopie lui ont ouvert de nouveaux univers et l’ont amené à remettre en question les connaissances existantes.

 
 
 
 

Expliquer simplement des concepts complexes

Au-delà de ses qualités de chercheur, Schweingruber était un pédagogue passionné. Il a formé des étudiants de nombreux pays et créé les « Semaines internationales de dendroécologie de terrain » (depuis 1986) et les « Semaines internationales d’anatomie du bois et de dendrochronologie » (depuis 2001). D'une manière souvent peu conventionnelle, il a réussi à gagner avec une apparente facilité les publics les plus divers et à leur transmettre des savoirs complexes de manière tangible et compréhensible. Sa simplicité et sa modestie lui ont souvent permis d'intervenir avec un regard scientifique, même dans des circonstances défavorables.

Pragmatique, innovant et humain

Avec Fritz Schweingruber, le WSL perd non seulement l'un des chercheurs les plus brillants et les plus reconnus au monde dans son domaine, un pionnier à l'interface entre la dendrochronologie, de l'anatomie du bois et de l'écologie. Notre institut perd aussi une personnalité qui s'est toujours distinguée par son humanité sa quête résolue de solutions pragmatiques. Le WSL est profondément reconnaissant à Fritz Schweingruber pour l'œuvre qu'il a accomplie. Il est difficile de chiffrer ses réalisations scientifiques et didactiques.

Fritz Schweingruber manquera cruellement à la dendrochronologie en Suisse et à l’étranger. Même si sa disparition laisse un vide intellectuel, son héritage restera vivant sous la forme de millions de données sur les cernes d'arbres et de plantes herbacées, d'articles spécialisés, d'ouvrages scientifiques et de vulgarisation, ainsi que de méthodes et d'appareils de mesure spécialement développés. Ceux qui l'ont côtoyé garderont en mémoire ses qualités humaines, qui ont fait de ce scientifique passionné un chercheur inspirant.

Les collaboratrices et collaborateurs du WSL expriment leurs plus sincères condoléances à la famille en deuil.

  

POUR EN SAVOIR PLUS