Navigation mit Access Keys

HIATE: Testing the generality of biotic homogenization by human impact in aquatic and terrestrial ecosystems

Menu principal

  

Les changements anthropiques globaux affectent la biodiversité et la composition des communautés avec des conséquences probables sur le fonctionnement des écosystèmes. Les études portant sur les impacts de l'utilisation des terres sur les multiples fonctions des écosystèmes (multifonctionnalité) ont principalement porté sur la richesse locale. Cependant, comme aucun assemblage ne peut à lui seul accueillir toutes les fonctions, le renouvellement des espèces entre les différents assemblages locaux peut être particulièrement important pour maintenir la multifonctionnalité dans un paysage. Nous étudierons ici (1) le rôle relatif du changement d'utilisation des terres à l'échelle locale et du paysage en tant que moteur de l'homogénéisation taxonomique et fonctionnelle (perte de diversité β) dans les milieux terrestres et aquatiques ; (2) la signature de l'homogénéisation des communautés dans les systèmes terrestres et les systèmes aquatiques le long de gradients d'intensité de l'utilisation des terres, démêlant les contributions relatives des différences de richesse et des remplacements d'espèces ou de fonctions.

 

Détails du projet

 

Équipe de projet

  

Collaborateurs

Jakob Brodersen (Eawag), Catherine Graham (WSL), Heike Lischke (WSL), Marco Moretti (WSL), Loïc Pellissier (WSL), Ole Seehausen (Eawag), Thomas Wohlgemuth (WSL), Niklaus E. Zimmermann (WSL)

 

Durée du projet

2020 - 2021