Navigation mit Access Keys

Ressources et gestion forestières

Menu principal

 

Responsable:Marco Ferretti

L’unité de recherche (UR) Ressources et gestion forestières s’investit principalement dans les quatre thèmes suivants:

  • La collecte, l’analyse, l’évaluation et les prévisions de développement des ressources de la forêt 
  • Les interventions sylvicoles visant à assurer les prestations forestières
  • La disponibilité et l’optimisation de l’utilisation des ressources forestières, en particulier le bois
  • L’élaboration de méthodes et modèles pour les trois domaines mentionnés ci-dessus.


En matière de ressources forestières, l’UR se concentre surtout sur le bois et le stockage du carbone. Néanmoins, elle contribue aussi à la protection contre les risques naturels et à la forêt en tant que lieu de vie et de détente; dans ces derniers cas, elle étudie la structure forestière et son évolution.

L’UR se focalise sur des thèmes liés à la forêt, sans délaisser pour autant ses interactions avec les autres éléments du paysage. Elle aborde sa recherche à différentes échelles spatiales: du peuplement à l’exploitation et de la région au pays tout entier. Cependant, ses travaux bénéficient également d’un rayonnement international, en particulier ses méthodes.

L’UR dirige un projet de grande envergure, l’Inventaire forestier national (IFN), élaboré avec le concours de l’OFEV à titre de mandat légal. Elle est à l’origine de certaines parties essentielles de l’IFN, tandis que d’autres sont rédigées en collaboration avec d’autres UR.

Cette UR se distingue par sa méthodologie, qui consiste à mettre l’accent sur les bases empiriques et à utiliser des technologies visant à les définir, principalement pour la collecte, le traitement, la consultation et l’analyse des données. Les séries de données sur les structures forestières, récoltées pendant des décennies dans le cadre de l’IFN, de la recherche sur la production forestière et de celle sur les réserves forestières sont parfois uniques au monde et servent à établir des modèles et pronostics.

Les méthodes de l’UR sont axés sur une approche statistique (théorie de l’échantillonnage et analyse chronologique, analyse des données spatiales), mais aussi sur les sciences et technologies de l’information (technique des inventaires, navigation, gestion des données, SIG), les modèles de simulation et de décision, et leur implémentation par le biais d’instruments (systèmes d’expertise pour soutenir la prise de décision).

L’UR s’engage également à transférer ses connaissances. Ses projets de recherche sont généralement destinés à être appliqués et comportent un élément de mise en œuvre.

  
 

POUR EN SAVOIR PLUS