Navigation mit Access Keys

La roche en mouvement: les chutes de pierres

Menu principal

 

Nous étudions les processus entraînant les chutes de pierres afin de pouvoir évaluer plus précisément ce type de risque et d’améliorer la protection contre ce phénomène. Pour ce faire, nous jetons nous-mêmes des rochers dans des précipices en plein air, en laboratoire ou par le biais d'une simulation informatique.

 

Dans un pays montagneux comme la Suisse, les chutes de pierres sont fréquentes. Étant donné qu'elles peuvent causer des accidents mortels et endommager les routes et les bâtiments, nous recherchons des moyens de protéger la population, par exemple grâce à des clôtures de protection, des galeries ou digues pare-pierres et des forêts protectrices.

Comment les pierres tombent-elles?

Nous étudions la manière de chuter de pierres de différentes formes: à quelle vitesse, à quelle hauteur et sur quelle distance rebondissent-elles? Dans cette optique, nous équipons des blocs naturels et artificiels de sondes sensibles et les laissons rouler au bas d'une pente en laboratoire et sur le terrain. Nous pouvons ainsi mesurer les trajectoires, les accélérations et les vitesses de rotation des rochers.

 
 
 
 
 
 

Ces informations sont ajoutées dans notre logiciel RAMMS::Rockfall. De cette façon, nous pouvons simuler la chute de blocs sur des pentes douces ou abruptes, boisées ou rocheuses. Le modèle calcule la violence avec laquelle les blocs heurtent le sol et la probabilité qu'ilss entrent en contact avec des infrastructures ou des bâtiments. Grâce à ces analyses, les ingénieurs peuvent vérifier les cartes indicatives cantonales des dangers liés aux chutes de pierres.

La plupart du temps, les forêts offrent la protection la plus efficace et la moins coûteuse contre les éboulements (Forêt protectrice). Sur notre site, à Cadenazzo, nous déterminons si la fonction de protection de la forêt change lorsque cette dernière est colonisée par l'ailante, une espèce d'arbre envahissante dans le Tessin. Ainsi, nous réalisons des expériences sur le terrain et en laboratoire afin d'estimer la solidité de ces néophytes face aux impacts des chutes de pierres.

 
 

Teil 1

Eine Vorlesung von Werner Gerber, Steinschlagexperte an der Eidg. Forschungsanstsalt WSL.

 

Teil 2

 
 

Recherche en images: chute de pierres

 

Thèmes voisins

RAMMS - Rapid Mass Movement Simulation

Le pack logiciel RAMMS permet de calculer des processus naturels et d’évaluer l’impact des mesures de protection.

 

POUR EN SAVOIR PLUS