Navigation mit Access Keys

Importance économique et écologique du typographe

Menu principal

 

Si le typographe s'en prend à quelques arbres affaiblis ou morts, cela fait partie des processus normaux dans un écosystème forestier sain. En revanche, une pullulation peut entraîner la mort de peuplments entiers, avec des conséquences économiques pour les activités humaines.

 

Source de nourriture

Les scolytes et leurs larves font partie de la chaîne trophique; ils sont une source de nourriture pour les insectes prédateurs et parasites, ou pour les pics. Par exemple, le pic tridactyle se nourrit presque exclusivement de scolytes.

 

Production de bois

Lorsque dans les forêts de production, des épicéas doivent être abattus en grand nombre afin de protéger la forêt (exploitations forcées), ces interventions pèsent lourd dans la planification forestière et financière des exploitants et propriétaires forestiers.

En cas de fortes pullulations consécutives à des tempêtes de l'ampleur de Vivian ou Lothar, ce bois ne peut être que difficilement écoulé sur un marché déjà saturé. Par ailleurs, les scolytes sont souvent vecteurs de champignons du bleuissement qui attaquent l'aubier et amoindrissent ainsi la valeur du bois.

 

Santé de la forêt

En dehors des pullulations, les typographes n'attaquent que les arbres affaiblis et mourants. L'élimination des arbres dépérissants améliore la vitalité du peuplement.

Loisirs

Les forêts contenant des arbres morts sont généralement considérées par leurs visiteurs comme étant peu attrayantes, menaçantes et maladives. Et si ces arbres sont abattus par les services forestiers, la forêt n'est plus une "forêt". Dans les deux cas, elle perd beaucoup de sa valeur récréative pour les randonneurs, les sportifs ou les touristes.

Le cycle des éléments nutritifs

Grâce aux galeries forées par les scolytes, l'écorce et le bois sont préparés pour être décomposés par des microorganismes et des champignons. Ainsi, les éléments nutritifs seront de nouveau disponibles. Les scolytes sont donc un important maillon de la chaîne trophique en forêt.

 

Nouveaux habitats

Le typographe est un ingénieur de l'écoystème, qui crée des habitats pour de nombreux autres organismes. Outre ses ennemis naturels, un grand nombre d'opportunistes profitent des trous, des moisissures, des déjections et de la vermoulure. Champignons, vers, acariens, coléoptères, diptères, etc. trouvent ici un lieu de ponte, un abri et de la nourriture. Cloportes, centipèdes, escargots, araignées et de nombreux insectes hibernent sous l'écorce dégradée par le typographe.

Les arbres infestés se décomposent lentement et le bois mort constitue pendant de nombreuses années un habitat essentiel pour les habitants spécialisés du bois mort, en particulier les champignons et les arthropodes. Lorsque les arbres morts finissent par s'effondrer, la lumière et la chaleur pénètrent dans les trouées ainsi créées. La végétation luxuriante qui s'y développe profite à une multitude d'espèces animales. La forêt peut se régénérer ici - avec des espèces pionnières ou d'autres espèces d'arbres.