Navigation mit Access Keys

Mesures contre les infestations

Menu principal

 

Il n'est pas possible d'empêcher totalement une pullulation de scolytes. En revanche, on peut souvent prévenir une pullulation locale ou l'atténuer rapidement.

 

Facteurs de risque

Les tempêtes qui endommagent un grand nombre d'épicéas sont toujours accompagnées d'un danger d'explosion des populations de typographes. Les forêts riches en épicéas et dévastées par les tempêtes sur de larges surfaces sont particulièrement exposés aux fortes pullulations.

Mesures

Après de grosses tempêtes, le nettoyage des zones de chablis doit être coordonné à l'échelle régionale. Si de très grandes zones de chablis ne peuvent pas être nettoyées avant l'essaimage de la prochaine génération de scolytes, les chablis épars doivent être nettoyés en premier.

Les arbres infestés sur pied ont priorité. Ils doivent être abattus à temps (avant l'essaimage des scolytes) et évacués hors de la forêt ou écorcés. Si ces exploitations forcées sont effectuées en temps utile et à grande échelle, l'infestation subséquente peut être réduite, car la reproduction des scolytes est ainsi limitée. Si l'exploitation forcée a lieu immédiatement après l'essaimage, elle produit un effet négatif, puisque la plupart des antagonistes naturels restent 1 à 2 semaines de plus dans l'écorce que les scolytes. Les arbres morts abandonnés par les scolytes peuvent être laissés sur pied comme habitat pour de nombreux organismes vivant dans le bois mort.