Navigation mit Access Keys

Le professeur Alexandre Buttler prend sa retraite

Menu principal

  

Le professeur Alexandre Buttler, directeur du site du WSL Lausanne et ancien membre de la direction du WSL, prend aujourd'hui sa retraite. La direction du WSL tient à le remercier pour son travail remarquable en tant que chercheur, enseignant, mentor et directeur de thèse.

 

Après un doctorat de biologie végétale à l’Université de Neuchâtel en 1987 et une période post-doctorale à la Queen Mary College de l'université de Londres  et au Land Resource Research Center d’Agriculture Canada, Alexandre Buttler a été nommé professeur ordinaire à l’Université de Franche-Comté en 1998. Son premdier contact avec le WSL date de 1999, lorsqu’il a été engagé pour renforcer les activités de recherche dans l’équipe de l’Antenne romande, alors investie essentiellement d’un mandat de vulgarisation. 

Alexandre Buttler a parrainé la création en 2003 d’ECOS, le laboratoire commun du WSL et de l’EPFL sur les systèmes écologiques, dont il assure depuis 2004 la direction avec le titre de professeur à l’EPFL. En 2006, il a été nommé membre du Comité de direction du WSL et responsable du site du WSL à Lausanne. Par la suite, les universités de Berkeley  (Californie), Poznan (Pologne) et Boulder (Colorado) lui ont également attribué des chaires de professeur invité.

 

Dans ses travaux de recherche, le professeur Buttler s’est particulièrement intéressé aux interactions de la végétation avec le sol et ses organismes vivants et à l’impact du réchauffement climatique et de la sécheresse sur ces mécanismes. Par exemple, lors d’une expérience spectaculaire dans le Jura vaudois, il a prélevé avec son équipe des blocs entiers de sol avec leur végétation dans des zones froides des pâturages boisés du Col du Marchairuz, et les a transplantés à des altitudes inférieures afin de simuler le changement climatique.

C’est d’ailleurs dans le Jura qu’il a dirigé de nombreuses autres expériences et observations, que ce soit sur les pâturages boisés et les tourbières ou l’impact de la  sècheresse sur différents types de pâturage. Ses multiples intérêts l'ont également amené à séjourner à Madagascar pour y mener des projets de recherche sur la culture sur brûlis, et en Colombie et au Cameroun, où il s'est intéressé à la durabilité des sols dans les plantations de palmiers à huile .

Le professeur Buttler a encadré avec enthousiasme le travail de nombreux étudiants et doctorantes au seuil de leur carrière scientifique. Ses cours en écologie terrestre, en gestion des écosystèmes et en statistique multivariée, tant pour le Bachelor que pour le Master, ont été suivis année après année par de nombreux étudiants, qui les ont très bien évalués. Son intérêt pour l'interdisciplinarité a également été apprécié par ses collègues d'autres instituts.

 

Outre sa participation à des comités renommés et à plus de 150 publications scientifiques dans des revues internationales (voir site web), Alexandre Buttler laisse un souvenir très sympathique parmi ses collègues du WSL, comme l’évoque le directeur adjoint du WSL, Christoph Hegg : « Alexandre nous a montré que même la recherche scientifique la plus précise peut s’accompagner d’esprit et de charme ».

Le 27 novembre prochain, le professeur Buttler tiendra à l'EPFL sa leçon d'honneur publique intitulée « Parcours scientifique d’un écologue : entre recherche fondamentale et appliquée ».

Le WSL exprime sa profonde gratitude à Alexandre Buttler pour son engagement et lui souhaite une belle retraite et une nouvelle vie sereine auprès de ses proches.