Navigation mit Access Keys

Monoplotting Tool

Menu principal

 

Reconstruction virtuelle de paysages à l'aide de photographies historiques

Depuis l'invention de la photographie au début du XIXe siècle, cette technique a été utilisée pour enregistrer toutes les choses visibles de la vie quotidienne et les documenter pour des temps ultérieurs. Avec les progrès de la technologie, on est passé de la photographie à la photogrammétrie, qui permet de réaliser des relevés et des cartes à partir de photographies anciennes. Pour ce faire, les photographies de paysages devaient être disponibles sous la forme d'une paire d'images stéréoscopiques et il était nécessaire de connaître à la fois le point exact d'où la photographie avait été prise et la géométrie optique de l'appareil.

Avec l'utilisation d'avions et, plus tard, de satellites, la technique d'imagerie photogrammétrique à partir d'anciennes photographies de paysages a clairement été reléguée au second plan. Grâce aux systèmes informatiques modernes très performants et aux modèles numériques de terrain de plus en plus précis, il existe désormais de nouvelles possibilités d'utiliser même de vieilles photographies de paysage pour une reconstruction quantitative de l'évolution du paysage (monophotogrammétrie, monoplotage). Concrètement, cela signifie que, sur la base de la connaissance des caractéristiques techniques de l'appareil photo, de la reconstitution de la position du photographe au moment de la prise de vue et d'un modèle altimétrique de la zone, on crée un système de référence qui permet d'effectuer des mesures cartographiques précises à partir de photos individuelles.

Au WSL à Cadenazzo, nous avons développé une nouvelle interface de monoplotage (MPT) dans le but de fournir une plateforme intuitive pour le géoréférencement et l'orthorectification de photographies obliques simples ordinaires. Les images calibrées qui en résultent permettent aux utilisateurs de générer des données vectorielles géoréférencées en dessinant directement sur les images et en les échangeant avec des systèmes SIG conventionnels. Les polygones résultants peuvent être visualisés sur des images terrestres (Fig. 1) ou des orthophotos et des cartes. De même, les caractéristiques géographiques actuelles peuvent être projetées sur des images historiques.

En outre, grâce à la collaboration et au soutien financier de l'OFEV, la présente version 2.0 de Monoplotting offre une interface avec la plateforme StorMe 3.0 (voir ci-dessous, ainsi que la page de l'OFEV Registre des dangers naturels) pour faciliter la description et la documentation des événements liés aux dangers naturels. 

 
Photo 1 de 5
Figure 1: L’examen attentif de cette carte postale ancienne, qui représente le pont reliant Melide à Bissone au début du XXème siècle, révèle avec un degré variable de certitude (vert: probabilité forte, rouge : probabilité faible) de nombreux chenaux à moitié naturels.
Photo 2 de 5
Melide fig1b Figure 2: Utilisés pour le transport du bois, ces chenaux étaient connus en dialecte sous les appellations d’«óva», «tracióo», «tröcc», «vandüll» ou «vestacc». Grâce au nouveau logiciel, ils peuvent être repérés sur la carte postale ancienne, puis géo-référencés et reportés avec précision sur une carte au 1:10 000ème.
Photo 3 de 5
Les vignobles aux alentours de Loco en 1885 ont été numérisés directement à partir de la photo ancienne, géo-référencés grâce au nouveau logiciel de mono-photogrammétrie…
Photo 4 de 5
… puis importées dans l’environnement SIG où elles ont été mesurées avec précision (surface, exposition, etc.) et superposées sur une carte géographique au 1:25 000ème.
Photo 5 de 5
Le nouveau logiciel permet de reporter sur chaque photo des objets vectoriels géo-référencés. Sur cette illustration, il s’agit de courbes de niveau espacées de 10 mètres sur une photo ancienne de Loco (Val Onsernone) en 1885.
 

pour en savoir plus

 

Conditions d'utilisation

The WSL Monoplotting Tool is shareware. It may be used and redistributed freely for non-profit purposes, as long as no modifications are done to the original distribution package. The author retains the copyright of the software.

If you choose to use the program, please provide us with

  • your name and e-mail address
  • the name of your organisation, if applicable
  • a short description of the project are using the program for

Please send this, as well as any questions, remarks and comments to the address below. In return we will keep you informed on updates and any news on the subject.

If you write scientific articles including results obtained using the WSL Monoplotting tool, you must include a proper citation. Because the status of our own publication will change with time, the proper citation must be checked when your article is submitted or resubmitted after revision.

For more informations see the user guide (.zip), check the monoplotter blog or write to the authors.