Navigation mit Access Keys

Sanasilva Inventur

Contenuto principale

 

Avec l'Inventaire Sanasilva, nous surveillons depuis 1985 la santé des forêts suisses sur un échantillon représentatif au sein du réseau de l'Inventaire forestier national. Les principaux critères sont la défoliation des houppiers et la mortalité.

 

Nos observations portent sur un réseau systématique de placettes dont le nombre et la densité ont diminué au fil des ans. A l'heure actuelle, ce réseau comporte environ 1100 arbres répartis sur une grille de maille 16x16 km. Il fait partie du programme européen de monitoring dit "de niveau 1", qui compte 6000 placettes dans 42 pays. Nos méthodes d'inventaire sont décrites en détail dans un protocole (en allemand uniquement).

Les derniers résultats de l'Inventaire Sanasilva ont été publiés dans le Rapport forestier 2015. Les principales conclusions sont que la défoliation a nettement augmenté depuis 1985, alors que la mortalité est restée inchangée, à un niveau bas.

Les résultats sont également publiés chaque année dans l'Annuaire La forêt et le bois de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) ainsi que dans les rapports du Programme International Coopératif sur l'évaluation et la surveillance des effets de la pollution atmosphérique sur les forêts PIC Forêts.

Les débuts de l'Inventaire Sanasilva sont étroitement liés au dépérissement des forêts ("Waldsterben"). Au cours des années 1990, il devint évident que cet inventaire ne suffisait ni à décrire l'état de santé des forêts, ni à étudier les causes des symptômes observés. Cette constation a conduit à la création en 1994 d'un réseau de 19 sites pour la recherche à long terme sur les écosystèmes forestiers (LWF), dans le cadre du programme européen de monitoring dit "de niveau 2".

 

Sanasilva-Impressionen (Photos:Joel Sames)

 

POUR EN SAVOIR PLUS