Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Comment Zurich est-elle protégée contre les crues?

0938ca150_GessnerbrueckeRichtungHB.JPG
1029ca145_SihlpromenadeGiesshuebelbruecke.JPG

Des crues étaient attendues à Zurich lors du premier week-end de juin 2013. Grâce aux prévisions de débits du WSL, le niveau du lac de Sihl a pu être
abaissé au préalable, de telle sorte que les pics de débit ont été inférieurs à ce que l’on craignait.

Photos: Käthi Liechti, WSL

Dans la ville de Zurich, le danger de crues provient surtout de la Sihl et de la Limmat. Lorsque des précipitations intensives s’abattent sur les Préalpes, ces deux rivières peuvent transporter des masses d’eau énormes vers Zurich. Les statistiques indiquent qu’elles sortent de leur lit tous les 100 ans environ et inondent la ville. La dernière fois, ce fut en 1910.

En 2005, la ville de Zurich a évité de justesse de gros dommages dus aux crues. Si les fortes pluies avaient concerné le bassin versant de la Sihl au lieu de l’Oberland bernois, cette dernière aurait inondé une grande partie de la ville. Le canton a donc décidé de renforcer sa gestion des crues. Le gabarit de passage de la Sihl sous la gare principale de Zurich a été augmenté. Par ailleurs, le lac de Sihl peut être abaissé lorsqu’une crue est attendue.

La situation actuelle

Avec les mesures mises en œuvre jusqu’ici, le canton a réussi à nettement améliorer la protection contre les crues pour la ville de Zurich. Ainsi, les prévisions pour le premier week-end de juin 2013 envisageaient des crues à Zurich en raison des fortes quantités de précipitations. Grâce aux prévisions de débit, la cellule de crise du canton a pu faire descendre le niveau du lac de Sihl avant le week-end. Ce lac de barrage a pu ainsi jouer le rôle d’un réservoir pendant les fortes pluies et retenir les grandes quantités d’eau. Sans ces mesures, les pics de débit dans la vallée de la Sihl et à Zurich auraient été plus importants.

Et à l’avenir?

Le danger d’inondations à Zurich n’est pas encore totalement écarté, et d’autres mesures devront être prises. Actuellement, une alternative est en discussion:

  • Une galerie de décharge entre Langnau am Albis et Thalwil, pouvant dériver l’eau de la Sihl vers le lac de Zurich.
  • L’extension de la station de transfert d’énergie par pompage d’Einsiedeln sur le lac de Sihl, pouvant transporter de l’eau du lac de Sihl vers le lac de Zurich.

Le WSL contribue également à cette discussion, en calculant l’impact des différentes options sur les débits de pointe à Zurich. Une base essentielle pour la décision de la variante à mettre en œuvre, qui doit être prise en 2015.

Au WSL...
Le groupe de recherche «Prévisions hydrologiques» du WSL exploite le système d’alerte de crues IFKIS Hydro-Sihl. Cette plate-forme d’information rassemble un grand nombre de données concernant la météorologie, les précipitations et les débits. A cela s’ajoutent les messages des observateurs sur le terrain pour obtenir les informations les plus précises possible sur le niveau de la crue en cours et prévisible et sur les phénomènes de laves torrentielles. Le canton de Zurich peut accéder à toutes ces informations et engager des mesures adaptées en cas de crue.

 

Spacer