Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Comment les arbres perdent-ils leurs feuilles?

abscission
Lorsque la feuille tombera, la couche de liège qui s'est formée à la base de son pétiole formera une cicatrice étanche qui protégera l'arbre des maladies.
Croquis: Hannah Dobbertin
 

A la fin de l’automne, les nuits plus froides et les jours plus courts sont un signal pour les arbres à feuilles caduques: il est temps pour eux de se préparer à perdre leurs feuilles. Mais celles-ci doivent tomber sans laisser de blessures qui pourraient mettre les arbres en danger. Comment cela se passe-t-il?

Les feuilles sont fixées aux rameaux par des pétioles. Ceux-ci sont suffisamment solides pour empêcher les feuilles de s’envoler au moindre coup de vent. Lorsque les feuilles tombent en automne, il est très important que leur chute n’entraîne pas de blessures sur les rameaux, pour éviter que l’arbre ne tombe malade. C’est donc l’arbre lui-même qui va déclencher la séparation des feuilles d’avec les rameaux, un phénomène qu’on appelle l’abscission.

Un bouchon pour l'hiver

Lorsque l’hiver approche, la base des pétioles des feuilles caduques se modifie. Une "zone d’abscission" se forme entre pétiole et rameau. Cette zone comporte deux fines couches différentes de cellules:

  • les cellules de la couche située côté feuille ont des parois très fines. Elles se désintègrent petit à petit lorsque la feuille est prête à tomber.
  • les cellules de la couche située côté rameau se mettent à accumuler de la subérine, une substance imperméable très fréquente dans les bouchons en liège, et de la lignine, un des constituants assurant la solidité du bois. Pendant ce temps, dans les cellules, différentes substances empêchant l’apparition de maladies sont accumulées.

Grâce à toutes ces transformations, une cicatrice se formera à la base de chaque pétiole lorsque les feuilles tomberont. Ces cicatrices protègeront l’arbre pendant l’hiver.

Une chute sans gravité pour l'arbre

La feuille, quant à elle, est déjà morte ou presque morte quand elle tombe, comme le montre le changement de sa couleur. Au préalable, les sucres qu’elle a formés et les précieux éléments minéraux qu’elle contenait auront été mis en réserve dans les rameaux de l’arbre pour l’année suivante. La feuille tombera sous l’effet de son poids et du vent, mais sans que l’arbre ne soit blessé, puisqu’il a déjà cicatrisé.

 

Spacer