Link zu WSL Hauptseite Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL
 

Le chuchotement des plantes

Setup Salgesch
Depuis quelques décennies, on sait que les plantes produisent des sons. Des appareils de mesure appropriés permettent à l’être humain de les percevoir. Photo:WSL
Sensoren
Les capteurs sont placés directement sur l’écorce. Photo: Marcus Maeder

Les plantes sont-elles aussi muettes que nous en avons l’impression, nous autres humains? Ou bien s’expriment-elles également?

Un chuchotement dans le spectre ultrasonore...

La réponse est positive, les plantes produisent des sons, même s’ils sont moins forts et moins clairs que ceux des êtres humains et des animaux. Pour comprendre une plante, il faut écouter plus attentivement, jusqu’au cœur de celle-ci. Depuis quelques décennies, on sait que les plantes produisent des sons dans certaines conditions (par exemple lors des sécheresses), dans un spectre s’étendant jusqu’aux ultrasons. Dans ce domaine, les sons deviennent si aigus que l’oreille humaine ne peut plus les percevoir.

Chez les plantes, ces bruits sont principalement d’origine hydraulique. Cela signifie qu’ils sont liés à la circulation de l’eau dans la plante. Ainsi, lorsque les fins capillaires amenant l’eau des racines aux feuilles s’interrompent, des impulsions ultrasonores se produisent. L’être humain ne peut les entendre qu’à l’aide d’appareils appropriés.

... que la science réussit à nous faire entendre

Des capteurs d’ultrasons nous permettent de mesurer et d’entendre ces émissions acoustiques. Les capteurs sont posés directement sur l’écorce et fonctionnent comme un microphone sensible aux ultrasons, qui aide les chercheurs à mieux comprendre les processus de flux, de remplissage et de vidage des réservoirs d’eau dans les racines, le tronc et les branches. En outre, les chercheurs peuvent corréler ces sons avec la sécheresse ou le réchauffement climatique, car les tissus végétaux ne peuvent croître que lorsque les cellules sont suffisamment alimentées en eau. De tels résultats sont importants, parce que les processus au sein des végétaux ne sont pas encore totalement compris dans leurs moindres détails.

Pour en savoir plus

 

Spacer