Totholz und alte Bäume  >  Artenportraits PRINT de | fr

Les habitants du bois mort et des vieux arbres

Dans le royaume végétal et animal, certaines espèces savent rapidement s’adapter aux conditions en évolution et survivent dans les endroits les plus divers. Le renard roux en est un exemple: il se sent à l’aise aussi bien dans un champ et dans une forêt qu’au cœur d’une grande ville.

À l’inverse de ces généralistes, de nombreuses espèces animales et végétales sont de véritables spécialistes qui, au fil de l’évolution, se sont adaptées à des habitats bien déterminés devenus nécessaires à leur survie à long terme. Les vieux arbres et le bois mort constituent des habitats qui abritent une diversité insoupçonnée de spécialistes. De nombreuses espèces sont entièrement tributaires des vieux arbres ou du bois mort.

Vous découvrirez ci-dessous les portraits de différentes espèces dont la survie dépend à des degrés divers du bois mort ou de vieux arbres. Avec un investissement limité, il est possible de venir en aide à ces espèces emblématiques attrayantes: si vous protégez les vieux arbres et laissez sur pied, ou à terre, le bois mort aux endroits adaptés, vous pouvez vous aussi jouer un rôle, et permettre aux générations futures d’apprécier la fascinante diversité des espèces.

Sélection de représentants de différents groupes animaux et végétaux

Dreizehenspecht Hirschkäfer Echter Zunderschwamm
Pic tridactyle (oiseaux) Lucane cerf-volant  (insectes)
Amadouvier (champignons)
 
 
Siebenschläfer Koboldmoos Feuersalamander
Loir (mammifères) Buxbaumie verte (mousses)
Salamandre tachetée (amphibiens)
     
Lungenflechte Blaue Holzbiene Waldeidechse
Lichen pulmonaire (lichens) Abeille charpentière (insectes) Lézard vivipare (reptiles)