Navigation mit Access Keys

Observation du paysage

Menu principal

 

Le développement durable et la gestion ciblée du paysage exigent une surveillance complète. En collaboration avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), nous avons mis au point des indicateurs permettant de recenser et d’observer les qualités physiques et la perception de paysages.

 

La Suisse affiche une exceptionnelle diversité de paysages sur un territoire restreint. Cela représente un important capital en termes d’identité, de tourisme, de détente au quotidien, mais aussi de protection de la biodiversité. Les paysages possèdent diverses qualités et apportent de nombreux avantages à la population. Les changements tels que l’évolution de l’urbanisation et des forêts ont un impact non seulement physique sur les paysages, mais aussi sur la manière dont les individus les considèrent. Il est donc nécessaire de surveiller et de comparer régulièrement les qualités du paysage afin d’en assurer une gestion ciblée et un développement durable. C’est l’objectif poursuivi par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) avec le programme «Observation du paysage suisse» (OPS). Ce programme mesure l’évolution du paysage à l’aide d’indicateurs relevés périodiquement, qui tiennent compte autant de la qualité physique du paysage que de sa perception subjective. Nous participons à ce programme sur le plan scientifique et perfectionnons la série d’indicateurs.

Considérer les paysages dans leur ensemble

Nous élaborons différentes méthodes scientifiques afin d’étudier tous les aspects, qualités et fonctions des paysages. Par exemple, les aspects physiques comme l’évolution des surfaces boisées ou les émissions lumineuses sont analysées au moyen de la télédétection. Dans le domaine de la perception subjective du paysage, nous employons des méthodes sociologiques. En 2011, nous avons notamment travaillé avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) pour mener une enquête représentative auprès de la population suisse. Nous contribuons ainsi à une surveillance des qualités du paysage suisse basée sur une approche globale, comme le prévoit également la Convention européenne du paysage.

 

POUR EN SAVOIR PLUS