Navigation mit Access Keys

WSL Page principalePublicationsDIAGONALE: le magazine du WSLThèmes-clésBIODIVERSITÉComment motiver les agriculteurs pour la protection de la nature

Motiver les agriculteurs pour qu’ils concourent à la protection de la nature

Menu principal

 

Des chercheurs du WSL ont demandé à des agriculteurs ce qui les motivait à planter des arbres sur leurs terres, ceux-ci contribuant à la protection de la biodiversité, de l’eau, ou du sol. L’enquête relève du projet international BASIL (Balancing Agroecosystem Services In Landscapes). Celui-ci étudie les mesures qui, en politique agricole et environnementale, soutiennent une agriculture durable.

Les premiers résultats auprès d’environ 200 agriculteurs allemands, espagnols et suisses révèlent la situation suivante: l’argent constitue une motivation pour planter des arbres, mais les sondés des trois pays ont, de façon générale, une attitude critique vis-à-vis de programmes supplémentaires de protection de la nature. Ils seraient plus enclins à planter des arbres pour protéger leur propre sol que pour la biodiversité, en tous cas en Espagne et en Suisse. Lorsque la plantation était recommandée par des collègues, les sondés étaient plus disposés à appliquer cette mesure. Les recommandations des scientifiques rencontraient peu de succès, étant même plutôt contre-productives en Suisse.

Si l’on souhaite promouvoir la protection volontaire de la nature en pays agricole, il faudrait ainsi veiller à en souligner la valeur ajoutée pour les agriculteurs. Sans oublier d’encourager ces derniers à échanger leurs idées et à apprendre les uns des autres. Et si les scientifiques veulent trouver un écho plus favorable auprès des praticiens, ils devraient intégrer leurs recommandations dans des activités de conseil plus exhaustives. (Christine Huovinen, Diagonale 1/18)