Navigation mit Access Keys

WSL Page principaleDangers naturelsComprendre et prévoir les crues

Comprendre et prévoir les crues

Menu principal

 

Les crues causent chaque année en Suisse plus de 300 millions de francs de dommages en moyenne. Des cartes de dangers, des pronostics, des abris et des interventions d’urgence coordonnées de manière optimale sont nécessaires pour les éviter le plus possible. Nous élaborons depuis plus de cent ans des bases scientifiques à cet effet.

 

En Suisse, les crues représentent le risque naturel avec les dommages matériels les plus élevés: lors de la crue d’août 2005, ceux-ci ont avoisiné 3 milliards de francs, soit nettement plus que pour tous les événements naturels survenus avant cette date et enregistrés systématiquement depuis 1972.

La gestion des risques vise à limiter les dommages en ne construisant pas sur des zones à risques et en rendant davantage d’espaces de liberté aux eaux. Si ces mesures ne suffisent pas, de nouveaux ouvrages de protection sont créés. Par ailleurs, des cartes de dangers sont nécessaires, et de nos recherches découlent les données et les méthodes nécessaires à leur élaboration.

Par exemple, nous analysons depuis plus de quarante ans des torrents de montagne abrupts. Grâce à des systèmes de mesures spécialement développés, nous explorons les flux d’eau, les matériaux charriés et le manteau neigeux dans l’Alptal (SZ). Aucun autre torrent ne fait l’objet d’études aussi poussées dans le monde entier.

Prévision des crues

Dans le groupe Prévisions hydrologiques, nous mettons au point des modèles informatiques et des systèmes d’alarme opérationnels pour l’avertissement des crues. De plus, nous analysons les événements actuels, d’une part, et utilisons, d’autre part, nos longues séries de mesures, tirées par exemple de notre base de données sur les dommages dus aux intempéries, afin d’améliorer les prévisions hydrologiques à l’aide de simulations et de statistiques.

La fonte des neiges peut jouer un rôle important dans la formation d’une crue. Au SLF, nous exploitons un service hydronivologique opérationnel (OSHD), qui analyse la répartition spatiale et quantitative de la neige en Suisse et la quantité qui fondra. Les responsables peuvent ainsi notamment baisser le niveau des barrages en temps opportun afin d’éviter des crues.

Crues de la Sihl: un système d’alerte précoce pour Zurich

Lorsque nous rentrons dans nos modèles des données telles que les débits actuels ou les cartes de neige par satellite, nous pouvons détecter les crues suffisamment tôt. Nous exploitons un tel système d’alerte précoce des crues depuis septembre 2008 pour la ville de Zurich et la vallée de la Sihl (IFKIS-Sihl). La sécurité de la ville et de la gare principale de Zurich s’en trouve améliorée. La situation était particulièrement critique lors des travaux de la gare sur la Löwenstrasse de 2008 à 2011.

 
 
 
 

Thèmes

Prévision des crues

Nous collectons et analysons des données sur les débits des cours d'eau et la situation nivologique en Suisse afin de modéliser les prévisions des...

Banque de données suisse sur les dommages dus aux intempéries

Depuis 1972, grâce au financement de l'OFEV, nous recensons les dommages dus aux intempéries en Suisse dans une banque de données qui permet d'estimer...

Base de données du WSL sur les décès dus aux dangers naturels

La base de données du WSL enregistre les décès causés par les processus d'aléas naturels pour les années postérieures à 1946.

Analyse des événements

L'analyse des événements dus aux intempéries passées montre où des améliorations sont nécessaires pour prévoir de manière fiable les crues et autres...

 

Pour en savoir plus