Navigation mit Access Keys

Surveillance des réserves forestières naturelles en Suisse

Menu principal

 

Depuis la révision de la loi sur les forêts de 1991, la Confédération a adopté la stratégie «Biodiversité en forêt», dont l’objectif est de promouvoir les réserves forestières naturelles. Nous accompagnons ce développement sur le plan scientifique dans le cadre du projet de coopération «Recherche et contrôle d’efficacité dans les réserves forestières naturelles suisses» porté par le WSL, l’ETH Zurich et l’OFEV, et qui fait lui-même partie depuis 2017 du projet d’observation de l’environnement de la Confédération.

 

La forêt suisse est exploitée de manière intensive depuis des siècles. Ce qu’il reste des forêts vierges disparaît peu à peu. La Confédération apporte son aide à la création de réserves forestières naturelles depuis 1991 (révision de la loi sur les forêts) dans le cadre de sa stratégie «Biodiversité en forêt». Il faudra des dizaines d’années avant que ces sites reviennent à l’état de forêts vierges.

À la fin de l’année 2012, les réserves forestières naturelles s’étendaient sur environ 32 565 ha, soit 2,8 % de la surface des forêts en Suisse. Certaines réserves forestières poursuivent d’autres objectifs de protection de la nature, notamment la promotion de certaines essences; ces réserves forestières sont qualifiées de complexes.

La Confédération souhaite connaître l’impact de sa politique en matière de réserves. Comment la forêt se développe-t-elle dans les réserves forestières naturelles? Existe-t-il réellement des différences avec les forêts exploitées? Si oui, lesquelles? Quant aux scientifiques, les réserves forestières naturelles sont pour eux des laboratoires à ciel ouvert uniques qui leur permettent d’étudier le développement des forêts et la biodiversité.

 

80 ans de recherche sur les forêts naturelles

Nous avons commencé à étudier la dynamique des forêts dans les réserves il y a 80 ans environ, d'abord dans le Parc national suisse, puis dans le Sihlwald et les Carpates ukrainiennes à partir de l’année 2000. De son côté, l'ETH Zurich étudie le développement des forêts depuis 1948 dans 39 réserves forestières naturelles en Suisse.

En 2006, nous avons uni nos efforts avec l’ETH Zurich et l’OFEV et lancé un projet de recherche à long terme intitulé «Suivi des réserves forestières naturelles suisses». Une méthode réalisable et standardisée a été développée pour le suivi des forêts naturelles du territoire. Une grande partie des réserves de l’ETH Zurich fait encore l'objet d'un suivi; un certain nombre d’entre elles ont été abandonnées pour permettre l’intégration d’autres réservesRéserves qui complètent le programme d’observation de manière opportune. À l’heure actuelle, le suivi est assuré dans 49 réserves qui couvrent les types de végétation présentes en Suisse.

Les objectifs du projet de recherche sont les suivants:

1.      Surveillance scientifique de l’évolution des forêts au sein d’un réseau de réserves forestières naturelles.

2.      Analyse des données collectées et publication des résultats.

3.      Mise à disposition d’indicateurs sur les forêts naturelles pour l’observation de l’environnement de la Confédération.

 
 

POUR EN SAVOIR PLUS