Navigation mit Access Keys

Forêts protectrices

Menu principal

 
 

La forêt de montagne nous protège efficacement et économiquement des avalanches et chutes de pierres. Nous étudions quelles sont les caractéristiques d’une forêt qui déterminent son niveau de protection, et comment ces caractéristiques pourraient être modifiées par les changements climatiques.

 

Environ la moitié des forêts suisses protègent des localités, routes ou voies de chemin de fer contre les avalanches ou chutes de pierres. Pour les avalanches, la protection la plus importante en termes de surface est la forêt de montagne. Le manteau neigeux est plus stable dans une forêt que dans les zones dénudées, d'une part, parce que la canopée intercepte une partie de la neige, tandis que les températures et conditions de vent sont plus équilibrées au sein de la forêt, et d'autre part, parce que les troncs retiennent la neige. Plus une forêt est clairsemée, moins elle protège des avalanches. La longueur et la largeur des clairières, ainsi que la composition en essences ont également un impact sur la protection.

Après que nos ancêtres ont exploité intensivement les forêts de montagne pendant des siècles, ces dernières se sont à nouveau étendues au cours des 150 dernières années, et se sont généralement densifiées. Leur effet protecteur a donc augmenté. Les perturbations naturelles comme les tempêtes ou incendies de forêt peuvent toutefois modifier brutalement cette protection. Les changements climatiques vont également avoir un impact sur la répartition des essences et sur la structure des forêts de montagne. Nous étudions comment ces perturbations et les changements climatiques influenceront la fonction de protection des forêts de montagne. Les résultats de nos études alimentent entre autres RAMMS, un logiciel de simulation des dangers naturels qui permet de calculer les mouvements de masse et d’estimer l’impact des mesures de protection.

Les forêts de montagne n'ont pas seulement une fonction protectrice, elles fournissent également du bois, abritent de très nombreuses espèces animales et végétales, et nous offrent un espace de détente. Une exploitation judicieuse est donc une mission difficile qui doit tenir compte des différents intérêts. Nous développons en collaboration avec des institutions partenaires des aides à la décision qui permettent d’optimiser l’efficacité de la protection des forêts de montagne en harmonie avec d’autres prestations écosystémiques.

 
 

POUR EN SAVOIR PLUS