Navigation mit Access Keys

Changements climatiques en forêt : nous avons besoin d’essences d’avenir

Menu principal

 

14.08.2019  | Reinhard Lässig / Canton de Lucerne | News WSL 

 

La forêt subit aujourd’hui déjà les changements climatiques. Des mesures ciblées peuvent l’aider à s’adapter afin qu’elle continue à remplir ses fonctions. La Confédération et les cantons présentent à la Foire forestière de Lucerne du 15 au 18 août 2019 une nouvelle application mobile pour les forestiers et le public intéressé. Celle-ci indique quelles essences appropriées aux stations forestières suisses seront capables de s’adapter et pousser dans de nouvelles conditions climatiques.

 

La sécheresse estivale de 2018 a été la plus longue période sans précipitations depuis le début des observations météorologiques systématiques en 1864. Parce qu’elle s’est accompagnée de températures très élevées, les sols forestiers se sont fortement asséchés. Dans le canton de Lucerne, les répercussions ont été flagrantes : à basse altitude, de nombreux épicéas ont été victimes en 2018 des scolytes, dont la reproduction très rapide continue d’être favorisée par la sécheresse. Même certains sapins pectinés sont morts, malgré leurs profondes racines. La forêt a aussi été fortement touchée dans d’autres cantons, dont ceux d’Argovie, du Jura, de Schaffhouse, de Zurich et de Bâle, où les hêtres ont également souffert du manque d’eau. Des mesures ciblées peuvent aider la forêt à s’adapter afin qu’elle continue à remplir ses fonctions.

Une nouvelle application mobile pour favoriser les essences d’avenir

Dans le cadre du programme de recherche « Forêts et changements climatiques », l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL ont élaboré des principes d’exploitation forestière prenant en compte l’ampleur des changements climatiques et leur impact sur la forêt. Ce programme, qui a duré de 2009 à 2018, a permis de développer des stratégies et des instruments concrets pour les services forestiers cantonaux.

Les arbres qui germent aujourd’hui subiront vraisemblablement déjà un climat fortement modifié lorsqu’ils auront atteint un âge moyen. Il est donc essentiel pour les services forestiers et propriétaires de connaître les essences d’avenir. C’est précisément à cela que sert l’application mobile dont le prototype a été présenté à la Foire forestière. Elle s’inspire directement des principes d’une gestion forestière dans un contexte de changements climatiques, développés dans le programme de recherche en fonction des stations forestières. Pour n’importe quelle forêt en suisse, cette appli présente les associations végétales forestières qui s’installeront à l’avenir et recommande en conséquence les essences qu’il faut favoriser ou planter dès aujourd’hui lors des soins aux jeunes peuplements.

Conserver les fonctions et prestations de la forêt

Le climat se modifie à une telle vitesse que les prestations importantes de la forêt à moyen et long terme sont déjà menacées. Les mesures sylvicoles qui favorisent l’adaptation de la forêt à des températures plus élevées peuvent contribuer à conserver les prestations de la forêt à long terme. Ainsi, les forêts doivent continuer à nous protéger des dangers naturels, fournir du bois pour la construction ou le chauffage, proposer des espaces de détente et représenter des habitats pour une flore et une faune très variées.

Un autre résultat du programme de recherche est que les étages de végétation se décaleront de 500 à 700 m vers le haut vers la fin du XXIe siècle, en fonction de l’évolution du climat. Concrètement, cela signifie que de grandes étendues de forêts de conifères ou de forêts mixtes naturelles évolueront vers des forêts pures de feuillus. Ces résultats sont désormais accessibles aux forestiers via l’appli des essences.

 

Stand sur la Foire forestière de Lucerne (Hall 2, stand B10)

Le stand « Aménager la forêt du futur – Des essences pour les changements climatiques », à la Foire forestière de Lucerne du 15 au 18 août 2019, a été créé en collaboration avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL, ainsi que la Conférence des inspecteurs cantonaux des forêts CIC.

Le prototype de l’appli des essences « www.tree-app.ch » peut être testé sur le stand. Cette application mobile est une aide en particulier pour les forestiers et les propriétaires. Elle devrait être disponible fin 2019.

 

     

 

POUR EN SAVOIR PLUS