Navigation mit Access Keys

Les scientifiques classent les châteaux d'eau de montagne les plus importants et menacés au monde

Menu principal

 

09.12.2019  | Beate Kittl/Universität Utrecht/National Geographic | News WSL 

 

 

Des scientifiques du monde entier ont évalué les 78 systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe et, pour la première fois, les ont classés par ordre d'importance pour les collectivités vivant en altitude, mais aussi leur vulnérabilité aux changements environnementaux et socioéconomiques à venir. Ces systèmes, connus sous le nom de châteaux d'eau de montagne, accumulent et transportent l'eau à travers les glaciers, les accumulations de neige, les lacs et les cours d'eau, fournissant ainsi de précieuses ressources en eau à 1,9 milliard de personnes dans le monde, soit environ un quart de la population de la planète.

 

L'étude, publiée dans la prestigieuse revue scientifique Nature, démontre que les châteaux d'eau mondiaux sont menacés, souvent gravement, a cause des changements climatiques, d'une population en augmentation constante, de la mauvaise gestion des ressources en eau et d'autres facteurs géopolitiques. En outre, les auteurs concluent qu'il est essentiel d'élaborer des politiques et des stratégies internationales de conservation et d'adaptation aux changements climatiques dans le cadre particulier des montagnes, pour préserver les écosystèmes et les populations en aval. La Suisse était représentée dans cette étude par des chercheurs de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et de l'Université de Zurich.

Alpes parmi les principaux systèmes de châteaux d'eau

D'après leurs recherches, globalement, c'est le système de montagne de l'Indus en Asie qui s'avère le château d'eau qui est le plus important en fonction de la population qui en depend. Il est composé des grandes étendues de la chaîne montagneuse de l'Himalaya, couvrant une partie de l'Afghanistan, de la Chine, de l'Inde et du Pakistan ; c'est également l'un des plus vulnérables. Parmi les principaux systèmes de châteaux d'eau des autres continents, citons le sud des Andes, les Rocheuses et les Alpes en Europe.

 
Photo 1 de 10
L'eau de fonte du glacier Khumbu s'écoule vers le camp de base de l'Everest, au Népal, dans le château d'eau de Ganges-Bramaputra. On s'attend à ce que la température augmente de 1,6 degré C d'ici 2050 dans cette région. De nouvelles recherches réalisées avec le soutien de National Geographic et du partenariat Perpetual Planet de Rolex soulignent l'importance et la vulnérabilité des systèmes hydrographiques des glaciers de montagne à travers le monde. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Brittany Mumma, National Geographic.
Photo 2 de 10
Le sommet du Bhulan Peak se reflète sur la rivière Rupal, au Pakistan. Cette région fait partie du château d'eau de l'Indus, qui, selon les recherches soutenues par le partenariat entre National Geographic et Rolex Perpetual Planet, est le système hydrographique des glaciers de montagne dont dépend le plus grand nombre d'utilisateurs au monde. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Tommy Heinrich, National Geographic
Photo 3 de 10
Vue sur la région de Shimshal Pamir au Pakistan. Cette région fait partie du château d'eau de l'Indus, qui, selon les recherches soutenues par le partenariat entre National Geographic et Rolex Perpetual Planet, est le système hydrographique des glaciers de montagne dont dépend le plus grand nombre d'utilisateurs au monde. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Matthew Paley, National Geographic.
Photo 4 de 10
Des agriculteurs travaillent dans leurs champs dans les hautes Andes péruviennes. De nouvelles recherches soutenues par National Geographic et le partenariat Perpetual Planet de Rolex mettent en évidence l'importance et la vulnérabilité des systèmes hydrographiques des glaciers de montagne à travers le monde, y compris dans les Andes du Nord, où l'eau dérivée des montagnes est indispensable pour irriguer les cultures. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Lynn Johnson, National Geographic.
Photo 5 de 10
Les glaciers couvrant les massifs d'Adela et du Cerro Torre se reflètent dans la Laguna Torre, un lac glaciaire du parc national Los Glaciares. Le château d'eau du sud du Chili est le plus fiable d'Amérique du Sud, selon de nouvelles recherches menées avec le soutien de National Geographic et du partenariat Perpetual Planet de Rolex. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Beth Wald, National Geographic.
Photo 6 de 10
La rivière Mistaya traverse le canyon du même nom dans les Rocheuses canadiennes. Cette région est l'un des châteaux d'eau les plus fiables en Amérique du Nord, selon de nouvelles recherches menées avec le soutien de National Geographic et du partenariat Perpetual Planet de Rolex qui soulignent l'importance et la vulnérabilité des systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Gordon Wiltsie, National Geographic.
Photo 7 de 10
Vue d'une vallée glaciaire vers la petite ville de montagne de Val-d'Isère dans les Alpes françaises. Le château d'eau de cette région est l'un de ceux dont dépend le plus grand nombre d'utilisateurs en Europe, selon de nouvelles recherches menées avec le soutien de National Geographic et du partenariat Perpetual Planet de Rolex, qui soulignent l'importance et la vulnérabilité des systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe. Photo : Keith Ladzinski, National Geographic.
Photo 8 de 10
Martigny est l'une des nombreuses villes situées dans les vallées des Alpes suisses. Le château d'eau de cette région est l'un de ceux dont dépend le plus grand nombre d'utilisateurs en Europe, selon de nouvelles recherches menées avec le soutien de National Geographic et du partenariat Perpetual Planet de Rolex. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Melissa Farlow, National Geographic.
Photo 9 de 10
Le village de Khumjung, au Népal, est situé en amont de Khumbu Yui Lha, l'une des hautes montagnes de l'Himalaya oriental. De nouvelles recherches soutenues par National Geographic et le partenariat Perpetual Planet de Rolex mettent en évidence l'importance et la vulnérabilité des systèmes hydrographiques basés sur les glaciers du monde, notamment dans cette région le château d'eau Ganges-Bramaputra, dont dépendent des communautés comme celle-ci. Pour en savoir plus : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : Brittany Mumma, National Geographic.
Photo 10 de 10
Des écluses d'irrigation comme celle-ci sont utilisées par les agriculteurs du district de Marjah en Afghanistan. Un grand nombre d'habitatns de cette région dépendent de l'eau des glaciers voisins, notamment pour l'agriculture, mais ces ressources sont de plus en plus menacées. Le château d'eau de Helmand dans cette région est le plus vulnérable au monde. Pour en savoir plus sur les menaces qui pèsent sur les châteaux d'eau du monde : natgeo.com/PerpetualPlanet. Photo : David Guttenfelder / AP, National Geographic.
 

Pour définir l'importance de ces 78 châteaux d'eau, les chercheurs ont analysé les divers facteurs pour évaluer à quel point les collectivités en aval dépendent de l'approvisionnement en eau de ces systemes hydrologiques. Ils ont également analysé chaque château d'eau et évaluer la vulnérabilité des ressources en eau, ainsi que des populations et des écosystèmes qui en sont tributaires, d'après les projections des changements climatiques et socioéconomiques à venir.

Parmi les 78 châteaux d'eau mondiaux identifiés, les cinq systèmes, classés par continent, dont on est le plus dépendant sont les suivants:

  • Asie : Indus, Tarim, Amou-Daria, Syr-Daria, Gange-Brahmapoutre
  • Europe : Rhône, Pô, Rhin, côte nord de la mer Noire, côte nord de la mer Caspienne
  • Amérique du Nord : Fraser, Columbia et nord-ouest des États-Unis, côte du Pacifique et de l'Arctique, Saskatchewan-Nelson, Amérique du Nord-Colorado
  • Amérique du Sud : sud du Chili, sud de l'Argentine, Negro, région de La Puna, nord du Chili

L'étude, rédigée par 32 scientifiques du monde entier, a été élaborée sous la direction du professeur Walter Immerzeel et du Dr Arthur Lutz de l'Université d'Utrecht, qui étudient depuis longtemps l'eau et les changements climatiques dans les hautes montagnes d'Asie.

L'originalité dans notre étude, c'est d'avoir évalué l'importance des châteaux d'eau, en examinant non seulement la quantité d'eau qu'ils stockent et fournissent, mais également la quantité d'eau qui est nécessaire en aval et l'étendue de la vulnérabilité de ces systèmes et des collectivités par rapport à un certain nombre de changements probables qui interviendront au cours des prochaines décennies, a déclaré Immerzeel. Le Dr Lutz a ajouté: “En évaluant tous les châteaux d'eau glaciaires du globe, nous avons identifié les principaux bassins qui doivent occuper une place prioritaire dans les programmes politiques régionaux et mondiaux.

Cette étude a été soutenue par National Geographic et Rolex, dans le cadre de leur partenariat Perpetual Planet, en vue d'appeler l'attention sur les défis auxquels sont confrontés les systèmes essentiels à la survie sur Terre, d'appuyer la science et la recherche sur ces systèmes et de donner les moyens aux dirigeants du monde entier de mettre au point des solutions protégeant notre planète.

Les montagnes sont des lieux emblématiques et sacrés partout dans le monde, mais le rôle vital qu'elles jouent dans le maintien de la vie sur Terre est méconnu, a déclaré Jonathan Baillie, le Directeur général adjoint et Directeur scientifique de la National Geographic Society. Cette recherche aidera les décideurs, aux échelons local et mondial, à hiérarchiser les mesures devant être prises pour protéger les systèmes de montagne, les ressources qu'elles fournissent et les populations qui en dépendent.

  

POUR EN SAVOIR PLUS