Navigation mit Access Keys

WSL Page principaleÀ propos du WSL

Menu principal

 
 

Le WSL en bref

L'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL s'occupe de l'utilisation et de la protection des milieux naturels et urbains. Il propose des contributions et des solutions pour l'aménagement responsable des paysages et des forêts et pour la protection contre les dangers naturels typiques des régions montagneuses. A l'échelle internationale, le WSL est à la pointe de la recherche et élabore les bases d'une politique environnementale durable en Suisse.

Depuis ses débuts, le WSL est présent dans toute la Suisse. Afin d'en savoir plus sur l'accroissement en bois, des placettes forestières expérimentales ont été mises en place dès 1888 dans toutes les régions. A l'heure actuelle, le WSL gère plus de 6000 placettes d'essai et de recherche et d'importants sites expérimentaux sur les chutes de pierres et de blocs, les laves torrentielles, l'impact du réchauffement climatique sur les forêts ou les aléas naturels tels que les tempêtes ou les incendies.

Le WSL est un organisme de recherche de la Confédération. Il appartient au domaine des EPF et emploie environ 600 collaboratrices et collaborateurs. En plus de son siège à Birmensdorf et de l'Institut WSL pour l'étude de la neige et des avalanches SLF à Davos, les sites de Lausanne et Bellinzona, créés en 1991, et celui de Sion, créé en 1996, favorisent les synergies locales et le dialogue avec la pratique.

La Confédération attend du WSL, en sa qualité de membre d’un établissement de recherche du domaine des EPF, qu’il réalise un travail de pointe et ait une utilité sociale, notamment pour la Suisse. Le WSL accomplit une tâche nationale essentielle: l’Inventaire forestier national (IFN) et l’observation à long terme des écosystèmes forestiers (LWF). Il est particulièrement actif dans le domaine de la recherche appliquée, mais aussi de la recherche fondamentale.

Les collaborateurs mettent au point des instruments et rédigent des brochures à l’attention des autorités, de l’industrie et du public afin de les soutenir dans la gestion des risques liés aux dangers naturels ou dans l’analyse des changements environnementaux et climatiques. Ils transmettent en outre leurs connaissances lors de formations prodiguées dans des universités suisses et étrangères ainsi qu’à des spécialistes.

Le WSL vise l’excellence en recherche sur l’environnement terrestre afin de proposer des solutions pour une meilleure qualité de vie dans un environnement sain.

Recherche pour la société et l’environnement

  • Le WSL explore les modifications de l’environnement terrestre ainsi que l’utilisation et la protection des habitats naturels et des paysages ruraux.
  • Le WSL assure le suivi scientifique des forêts, des paysages, de la biodiversité, des dangers naturels, de la neige et de la glace.
  • Le WSL élabore des solutions durables en réponse aux problèmes sociétaux, en collaboration avec ses partenaires dans la recherche et la société civile.
 

Ce dépliant de 8 pages présente les recherches et les prestations du WSL sous forme de photos, de graphiques, de figures et de textes courts. Outre des informations sur le budget, le personnel et les implantations de l'institut, il regroupe une sélection des faits marquants de l'année précédente. Son format de 12 x 17 cm en fait un concentré d'information pratique à emporter et à distribuer.

  

Faits et chiffres

Nous présentons chaque année la comptabilité de charges et de recettes de l’exercice selon les normes comptables internationales du secteur public...

Travailler au WSL

Environ 550 chercheuses et chercheurs, et collaboratrices et collaborateurs techniques et administratifs contribuent à faire du WSL un institut de...

Programmes de recherches et initiatives

Nos programmes de recherches et initiatives mettent en oeuvre nos thématiques prioritaires de recherche dans le cadre de coopérations inter- et...

Installations expérimentales et laboratoires

Que ce soit sous le microscope ou à l'échelle d'une vallée, la Suisse est notre laboratoire, et nous y gérons plus de 6000 sites d'observation et...

Implantations dans toute la Suisse

Avec son siège centrale a Birmensdorf, le site du SLF à Davos et les implantations à Cadenazzo, Lausanne et Sion le WSL est présent dans toutes les...

Nos méthodes de travail

Observer, expérimenter, modéliser et communiquer: au WSL et au SLF, nous appliquons une large palette de méthodes face aux problèmes de société.

 

Actuel

Franchissement - avec du matériel de mesure - d'un des nombreux cours d'eau de fonte sur le glacier de la Plaine Morte (canton de Berne). (Photo: Matthias Huss).

Malgré beaucoup de neige en hiver et un été plutôt frais, les glaciers suisses ont perdu près de 400 tonnes de glace depuis septembre 2020. 

Jeunes épicéas de plusieurs populations dans la pépinière forestière de Matzendorf (canton de Soleure).

La conférence Evoltree au WSL a souligné le rôle des analyses du génome pour comprendre la forêt et l'adapter au changement climatique.

Christian Rixen, botaniste au SLF, décrit dans son article de blog comment il a fait le tour du nord du Groenland et ce qu’il a découvert.

L'université d'été consacrée cette année au suivi des forêts a accueilli à Davos 24 étudiant-e-s enthousiastes venus du monde entier.

Les hauts-marais ou tourbières ne sont pas alimentés par des cours d'eau, mais uniquement par les précipitations. La sphaigne et autres plantes adaptées aux sols acides sont typiques des marais. (Photo: Lena Gubler, WSL)

Comment se portent nos marais et comment pouvons-nous les aider? Des spécialistes issus de la pratique et de la recherche en ont débattu au WSL.

Le camp de base au petit matin (vers 5 heures). Le front du glacier couvert d’éboulis sujet de notre étude, le Kyzylsu, se situe au milieu de l’image, sur la rive opposée du lac. Photo : S. Fugger

Quelques-uns des rares glaciers « sains » du monde se trouvent au Pamir. Des glaciologues racontent cette expédition dans le journal de bord du WSL

 

Pour en savoir plus