Navigation mit Access Keys

WSL Page principaleDangers naturels

Dangers naturels

Menu principal

 

Les dangers naturels, tels que les avalanches, les glissements, les chutes de pierres, les laves torrentielles, les inondations et les incendies de forêt, peuvent causer des dégâts importants en Suisse. Avec nos recherches et nos prestations, nous contribuons à protéger la population population de ces dangers.

 
 

À elles seules, les avalanches coûtent la vie à 23 personnes en moyenne chaque année en Suisse. Les crues et les mouvements de masses occasionnent 300 millions de francs de dégâts en moyenne annuelle en Suisse. Avec l’accroissement de la population, de plus en plus de constructions se trouvent dans des zones à risques. Le changement climatique fait fondre les glaciers et le pergélisol, menaçant de mettre en mouvement d'énormes quantités de roches, de terre et d'éboulis.

Nous étudions comment se produisent les différents dangers naturels: jusqu’à quel point, à quelle vitesse et avec quelle force ils se déploient et comment la population peut s’en protéger, par exemple grâce à bon aménagement du territoire judicieux, des prévisions fiables ou des mesures techniques de protection. Nous élaborons ainsi les bases scientifiques permettant d’analyser les risques et d’évaluer si les mesures de protection et les systèmes d’alerte sont efficaces et économiquement rentables.

Cela requiert des recherches en sciences naturelles et en ingénierie ainsi qu’en sciences économiques et sociales, et une étroite collaboration entre les divers acteurs. En effet, la gestion des dangers naturels met les politiciens, l’administration et la société au défi de choisir des stratégies de réduction des risques largement acceptées et économiquement supportables.

Observation et simulation

Afin de comprendre plus en détail les dangers naturels, nous utilisons des installations uniques au monde. Par exemple, nous observons au moyen de divers instruments de mesure les laves torrentielles qui se produisent naturellement dans l'Illgraben, en Valais. Lors d’essais sur le terrain, nous étudions la dynamique des avalanches, des chutes de pierres et des glissements en conditions réelles. Sur notre site de Cadenazzo, au Tessin, nous recensons et analysons les incendies de forêt, nous développons des méthodes et des concepts permettant d'évaluer le risque d'incendie de forêt et nous examinons les conséquences sur les forêts protectrices et d’autres écosystèmes.

Grâce aux données mesurées, nous comprenons aujourd’hui comme jamais auparavant comment ces risques naturels surviennent et nous pouvons simuler les processus dans des de plus en plus précis. Ces avancées nous aident à créer des cartes de dangers et à définir des mesures de protection.

Alerter à temps, informer en détail

Nous jouons un rôle essentiel au niveau national et international en matière de systèmes d’alerte et de prévention: en hiver, le service d’alerte du SLF, l’institut pour l’étude de la neige et des avalanches du WSL, publie deux fois par jour le fameux bulletin d’avalanches, et nos hydrologues contribuent à alerter en cas de crues ou de forte sécheresse.

Nous mettons nos données et nos résultats à disposition du public sur des plateformes Internet ou sous forme d’applications mobiles afin que les gestionnaires de crises puissent les consulter rapidement en cas d’urgence. Nous publions par ailleurs diverses notices et brochures à ces sujets.

 

Points forts

Angewiesen auf Kunstschnee: Talabfahrt Brigels (Foto: WSL)

Adaptation au changement climatique

Nous étudions comment la population, la politique et les secteurs économiques tels que le tourisme peuvent relever les défis du changement climatique.

Programme de recherche «Extremes»

Explorer les extrêmes

Nous étudions des événements relativement rares et sporadiques, mais qui peuvent néanmoins affecter fortement l'environnement et la société.

[Translate to Französisch:] Zwei mit mehreren Personen besetzte Schlauchboote fahren durch die von Hochwasser überfluteten Gassen in einer Stadt.

La base de données suisse sur les dommages dus aux intempéries

Depuis 1972, nous recensons sur mandat de la Confédération les dommages dus aux intempéries à partir des informations publiées dans les médias.

CCAMM – Climate Change Impacts on Alpine Mass Movements

CCAMM – Changements climatiques et mouvements de masse

Nous étudions les effets du changement climatique sur les mouvements de masse afin d'évaluer les risques et développer des stratégies d'adaptation.

Research Center CERC

Nous élaborons des solutions aux problèmes dus en montagne au changement climatique, aux événements extrêmes et aux dangers naturels.

 

Actuel

Une comparaison sur 50 ans montre qu’en raison des faibles enneigements, les sécheresses se multiplient en Suisse.

Une nouvelle étude calcule pour la première fois la disponibilité en l'eau dans les forêts et la gravité des sécheresses pour les forêts suisses.

Tout ce qu'il faut savoir sur les chenilles qui se déplacent en file indienne, peuvent défolier les arbres et possèdent des poils urticants.

Une étude du WSL explique pourquoi les pins sylvestres meurent régulièrement en masse dans les vallées alpines sèches, même sans sécheresse extrême.

 

Publications

 

Avec les changements climatiques, le temps devient plus chaud et plus sec, d’où le risque d’incendie de forêt augmente. Une meilleure connaissance de l’écologie du feu permet d’estimer si les prestations protectrices sont préservées ou si des mesures sylvicoles doivent être prises.

Notice pour le praticien 65
2020