Navigation mit Access Keys

WSL Page principalePaysageUtilisation du territoire

Utilisation du territoire

Menu principal

 

Nous étudions de quelle manière et pour quelle raison l'utilisation du territoire fluctue, nous développons des scénarios pour l'avenir et déterminons les conséquences potentielles sur des services écosystémiques tels que les loisirs, l'agriculture ou les habitats pour la faune et la flore.

 

La Suisse se distingue par la diversité d'utilisation de ses sols: des parcelles agricoles et forestières alternent avec des habitations et des sites naturels dans un espace restreint. La topographie marquée et diverses intensités viennent ajouter encore plus de variété. En outre, l'utilisation du territoire change en permanence. Nous explorons les modèles et causes des variations ainsi que leurs conséquences sur la société et les écosystèmes. Pour ce faire, nous analysons différents niveaux géographiques, des développements dans les villages aux tendances mondiales.

Nos recherches permettent également de jeter un regard vers le passé. Grâce à des données historiques issues de plusieurs rapports, à des clichés ou à des cartes géographiques, nous parvenons à reconstruire les anciennes formes d'exploitation. Nous observons par exemple la manière dont la forêt était utilisée aux XIXe et XXe siècles, l'impact de cette utilisation sur la forêt et ses prestations et les conséquences encore visibles aujourd'hui. Nous ne nous intéressons pas uniquement au changement en lui-même: nous examinons également l'endroit où il s'opère et la raison qui le justifie. C'est pourquoi nous identifions aussi les causes des variations.

Scénarios pour l'avenir

Pour étayer nos déclarations sur l'exploitation future des sols, nous élaborons des scénarios et déterminons leurs effets sur l'écologie, l'économie et la société. À l'aide de modélisations basées sur ces scénarios, nous estimons notamment pour la première fois l'évolution de l'urbanisation d'ici 2035 en Suisse. Par ailleurs, nous évaluons l'ampleur et la situation de cette évolution par rapport à d'autres facteurs comme la reforestation.

Une autre étude se penche sur la façon dont les régions d'estivage suisses (Alpes) pourraient être employées dans les 10 à 40 prochaines années ainsi que leurs conséquences sur l'économie alpestre. De tels scénarios et leurs répercussions spatiales sur le paysage fournissent une base décisionnelle essentielle pour divers acteurs.

 
 

Thèmes

 

POUR EN SAVOIR PLUS