Navigation mit Access Keys

Hauptinhalt

 

Cycles et importance de la tordeuse du mélèze

Erscheinungsjahr
2018
Reihe
Notice pour le praticien 61
Umfang
12 Seiten
Download
Zitat:

Wermelinger, B.; Forster, B.; Nievergelt, D., 2018: Cycles et importance de la tordeuse du mélèze. Notice pour le praticien, 61. 12 p.

  

Bref résumé

La tordeuse grise du mélèze (Zeiraphera griseana [Hübner]) est un petit papillon nocturne connu dans nombre de pays à cause des attaques régulières que ses chenilles mènent à grande échelle dans les mélézins de l’Engadine et d’autres vallées intérieures des Alpes en Europe. Alors que l’intérêt du public envers ce petit papillon se limite aux années d’infestation dans une région, ce petit papillon est devenu pour la recherche l’un des exemples les plus connus de variation cyclique d’une population.

 

Au milieu du XXe siècle, alors que le tourisme reprenait lentement son essor après la Seconde Guerre mondiale, une gradation de la tordeuse du mélèze était à nouveau en cours. Les milieux touristiques de l’Engadine faisaient pression pour que les forêts, jugées inesthétiques, soient traitées avec un nouvel insecticide considéré alors comme produit miracle, le DDT.

Cette demande de traiter les forêts en 1948 fut le point de départ d’une étude de longue haleine. Les recherches ont généré plus de 130 travaux scientifiques et la tordeuse du mélèze est passée, dans la perception du public et des chercheurs, du statut de ravageur à celui d’artisan-paysagiste et d’objet d’étude passionnant.

 

Pour en savoir plus