Navigation mit Access Keys

WSL Page principaleBiodiversitéÉcologie de la conservation et aires protégées

Bases scientifiques pour la protection de la biodiversité: écologie de la conservation et aires protégées

Menu principal

 

En Suisse comme ailleurs, la biodiversité décline. Nous fournissons les bases scientifiques à la protection des espèces menacées et surveillons la qualité des biotopes d’importance nationale. Pour les zones protégées, nous menons des recherches sur les répercussions socio-économiques.

 

Les réaffectations des sols, la perte de milieux naturels et les changements climatiques influent négativement sur la biodiversité en Suisse et dans le monde entier. Ainsi, les listes rouges des espèces animales et végétales menacées s’allongent et la capacité de fonctionnement et d’adaptation des écosystèmes s’amenuise.

Nous examinons les relations entre les espèces menacées et leurs milieux et mettons au point des instruments pour protéger ces espèces. Nous nous concentrons sur les organismes tels que les insectes forestiers, les chauve-souris, les oiseaux forestiers exigeants comme le grand tétras, la gélinotte des bois, la bécasse des bois, et sur la diversité des espèces des jardins urbains. Nous associons les données de terrain aux données de télédétection accessibles à grande échelle, et pouvons ainsi modéliser la répartition des espèces ainsi que le potentiel de habitats appropriés, et mettre à disposition des bases pour la mise en place de mesures de protection de la nature.

Recherche pour la pratique

Un nombre croissant d’espèces animales et végétales sont menacées car leurs habitats sont de plus en plus réduits. Afin de mieux les protéger, la Confédération a désigné des biotopes d’importance nationale: les prairies et pâturages secs, les zones alluviales, les marais et les sites de reproduction de batraciens. Avec l’OFEV, le WSL analyse si ces biotopes se développent comme le prévoient les objectifs de protection et s’ils conservent leur superficie et leur qualité. Ce Suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse à long terme sert également de système d’alerte précoce pour la Confédération et les cantons.

Grâce à la collaboration de longue date avec des services spécialisés de la Confédération et des cantons, nous savons où le bât blesse dans la pratique. Nous faisons correspondre des projets de recherche aux besoins de protection de la nature et traitons nos résultats de recherche pour le terrain. Les chercheurs du WSL participent notamment à l’élaboration de plans d’action pour la protection des espèces et fournissent les bases scientifiques pour créer des listes rouges et des concepts de mise en réseau.

Solutions aux conflits dans le domaine de la protection de la nature

Parfois, les mesures de protection de la nature se heurtent à la résistance de la population, car elles entraînent par exemple des coûts ou limitent les possibilités d’exploitation ou d’utilisation à titre de loisirs. Ce mécontentement concerne particulièrement les zones protégées, qui constituent un instrument essentiel de la protection de la nature. C’est pourquoi nous appliquons des méthodes des sciences économiques et sociales pour examiner les répercussions socio-économiques des parcs d’importance nationale et des aires protégées. En cas de conflits, nous analysons l’efficacité de différentes solutions.

 

Thèmes

Protection de la nature et parcs

 Nous étudions les impacts sociétaux et économiques des parcs d'importance nationale et d'autres aires protégées. 

Suivi des effets de la protection des biotopes en Suisse

Notre programme de surveillance permet de suivre aux niveaux national et régional les modifications des biotopes d'importance nationale.

Espèces rares d’oiseaux forestiers

Nous proposons des mesures de protection pour limiter la diminution des pouplations de grand tétras, de gélinotte des bois, de pic tridactyle et de...

Chauves-souris

Nous avons mis au point une méthode pour identifier les différentes espèces de chauves-souris à l'aide de leurs cris d'écholocation et pour analyser...

 

POUR EN SAVOIR PLUS