Navigation mit Access Keys

Contenuto principale

 

Dr. Madeleine S. Goerg-Günthardt

 

Funzione

Gastwissenschafterin

  

Istituto federale di Ricerca per la Foresta, la neve e il Paesaggio (WSL)
Zürcherstrasse 111
8903 Birmensdorf

Sito

Birmensdorf Bi LG C 26

 

Researcher ID: L-6461-2013

Etudes à l'université de Zurich (biologie, chimie, mathématiques, thèse 1975) et au Conservatoire de musique (flûtiste, diplome 1970) de la même ville.
1967 -1982: j'ai travaillé comme biologiste et j'ai enseigné la musique, puis l'activité scientifique a pris de plus en plus d'importance.

Depuis 1984 collaboratrice scientifique à l'institut WSL, 1994-2006 responsable du groupe de recherche "Bioindications". 1999-2010 membre de l'"Editorial Board" du journal  WSL "FoSnoLa - Forest, Snow and Landscape Research" et mise en place et direction du projet (main project) "de la cellule à l'arbre". 2001 mise en place du "centre de validation ozone", 2001-2006 chargée de cours EPFZ. 2002-2008 IUFRO responsable de la section 7.01.02 "Mechanisms of Action and Indicator Development". 2006 nomination  "Senior Scientist". 2006-2007 direction du groupe de recherche Changements de l' Environment et des Forêts. 2006-2012 mise en place et direction du projet (main project) "Querco". Depuis 2009 direction du projet "peupliers comme cobayes".

Buts professionnels: <br/> Les plantes subissent des influences d'origine biotique, anthropogène et climatique, qui entrainent l'apparition de modifications macroscopiques, microscopiques et cyto-chimiques. L'ensemble de ces symptômes constitue ce qu'il convient d'appeler "une signature bio-écologique". Mon principal objectif est d'arriver à mieux déchiffrer cette signature, tant au niveau de la plante elle-même, qu'au niveau de ses tissus et de ses cellules.

Mot-clés des différentes étapes de mon parcours professionnel (par ordre chronologique):
hybridation, hormones végétales, insectes suceurs, cires épidermiques, imissions (SO2, O3, NO2), maladies d'origine biotique (acariens, champignons pathogènes), éléments nutritifs, ultraviolets (UV-B), substrats, écosystèmes modélisés, lipides et phénols, pluies acides, métaux lourds, sècheresse.

 

POUR EN SAVOIR PLUS